L’art en vente libre à la librairie - galerie L’Imprimerie d'Amiens

La rédaction - 24.04.2017

Edition - Librairies - art vente libre - librairie galerie Imprimerie - Imprimerie Amiens art


Après avoir vendu des livres à Chartres pendant plus de vingt ans, Bruno Pommey a choisi Amiens pour y ouvrir, le 20 août 2015, une librairie-galerie qui conjugue ses diverses passions. Derrière la façade en briques de verre de L’Imprimerie, les amateurs de livres d’occasion peuvent trouver leur bonheur au sein d’un fonds en particulier dédié aux Beaux-Arts et aux avant-gardes, du XIXe siècle aux années 1970, « des choses plutôt marginales », comme il se plaît à le souligner.



 


Les livres d’artiste ont naturellement leur place sur les étagères. Un exemplaire de Mysticis Umbraculis (éd. Sergent-Fulbert), le poème de Stéphane Mallarmé rehaussé des gravures au burin de Catherine Gillet, y côtoie ainsi La Réparation (Lille, Mr R. /Galerie Frontières) de Jean-Claude Silbermann, dont les textes et dessins sont enrichis d’une sérigraphie d’Alain Buyse. 
 

Côté galerie, L’Imprimerie qui achète et vend des tableaux, estampes et dessins, expose aussi régulièrement des artistes contemporains. Jean-Luc Parant, Miss Tic, Jean Starck, Hélène Lhote ou l’Amiénois François Glineur ont par exemple été mis à l’honneur. Dernièrement, l’exposition « ToutenPapier... ou Presque », était consacrée à Paella, peintre-affichiste-écrivain.

Plusieurs de ses livres d’artiste étaient présentés : des ouvrages aux textes percutants où évoluent les fameux personnages à tête de spirale du plasticien qui considère que « La peinture est une bataille... pour une figuration délibérée. » 
 

À chaque exposition, L’Imprimerie édite désormais une sérigraphie originale de l’artiste en tirage limité. Bruno Pommey, autodidacte que les livres interpellent depuis toujours, envisage d’élargir ce travail à l’édition de livres d’artiste.
 


« En France, explique-t-il, on place souvent les arts plastiques sur un piédestal. Si j’éprouve une fierté, c’est celle de dédramatiser l’accès à l’art. J’aime l’idée de mélanger les choses. Tout le monde peut acquérir une œuvre d’art ; L’Imprimerie en vend à 20 €. Il suffit juste de se mettre en tête que c’est autorisé ! » 
 

Alexandra Oury

L’Imprimerie
10 rue Dusevel, Amiens
Du mardi au samedi de 14 h à 19 h 

en partenariat avec le CRLL Nord Pas de Calais