L'Arts Council England's s'explique sur les subventions

Clément Solym - 06.02.2008

Edition - Economie - Arts - Council - England


Alors que l'actualité des éditeurs d'outre-Manche se fait morose, tout particulièrement auprès de ceux qui se sont vu retirer la subvention accordée pour promouvoir les oeuvres traduites, l'Arts Council England's tient à mettre les choses au clair, par l'intermédiaire d'Antonia Byatt.

Si elle relativise l'amertume globale, Antonia avoue comprendre la déception de certains, tout en partageant leurs craintes sur l'avenir. Selon elle, il va falloir réfléchir sérieusement sur le secteur pour les 3 à 5 prochaines années « en parlant avec les acteurs et en écoutant ce qu'ils ont à dire ».

Le Council encourage l'excellence et doit effectivement se concentrer sur des aspects du marché qui auraient plus besoin de subventions, comme la poésie, exemple « très intéressant ». Cette plus vieille forme d'art dans le pays nécessite que « l'on permette aux personnes d'y accéder et de les introduire à cet art ».

Les prochaines subventions devront permettre de travailler à l'échelle nationale, et surtout « plus efficacement ». Doris Lessing pourra toujours hausser le ton, les éditeurs anglais devraient en apprendre un peu plus en octobre prochain désormais.