medias

L'Assemblée adopte les 36 millions € d'aide à la filière livre

Nicolas Gary - 04.07.2020

Edition - Economie - plan exceptionnel livre - assemblée nationale PLFR - filière livre soutien


Dans le cadre de la mission Culture, l’Assemblée nationale a adopté un amendement visant l’article 9 du Projet de loi de finances rectificative. Ce dernier consacre 50,4 millions € d’aides aux secteurs culturels, comme le souligne le rapporteur Laurent Saint-Martin. Le programme porte sur trois volets : Patrimoines, Création et Transmission des savoirs et démocratisation de la culture. 

Assemblée nationale, Paris
 

50,4 millions €, c’est peu, mais c’est un geste de plus dans le cadre actuel. « C'était un engagement, nous soutenons le secteur culturel », indique le rapporteur. 
 


Plusieurs députés auront, durant les échanges, déploré un manque d’investissement et de soutien envers le spectacle vivant, mais l’amendement aura été adopté sans peine. 

50 millions à répartir, c’est également ce montant que plusieurs députés avaient réclamé pour le seul volet Création. Ces derniers pointaient le rapport de la Cour des comptes, indiquant que « la montée en puissance du Pass culture est lente ». Seuls 17 % des jeunes éligibles à son expérimentation dans 14 départements se sont montrés intéressés. 

« Face à cet échec et alors que sa généralisation semble compromise, il est temps de réorienter ces fonds afin qu’ils aient enfin un impact fort et positif en faveur de la culture », soulignaient-ils. En prenant les 50 millions € du pass, et en redirigeant les fonds, il aurait été possible de mieux abonder au volet Création, espéraient Les Républicains. Le projet n’aboutira pas.

De son côté, le ministère de la Culture avait présenté son plan de 5 milliards € en faveur de la culture et des médias en début de semaine. Pour la filière livre, 217 millions € avaient été mobilisés et un plan filière de 42 millions viendra s’ajouter – dont 36 millions € déjà investis pour 2020, le solde pour 2021.

Un autre amendement, présenté par Gérald Darmanin entérinait d’ailleurs cette somme, dévoiléepar le ministre. « Cet effort budgétaire se décompose en 25 millions d’euros destinés aux libraires afin de leur permettre de surmonter les difficultés qu’ils ont connues durant la crise sanitaire, 6 millions consacrés à soutenir des projets de modernisation de ces mêmes librairies, et 5 millions à destination des maisons d’édition, qui, comme les librairies, ont beaucoup souffert de l’épidémie. Tous les parlementaires spécialistes des questions culturelles l’ont souligné », notait le ministre de l’Action et des Comptes publics. 

Et d’ajouter : « Les collectivités territoriales pourront, aux côtés de l’État, soutenir les entreprises du livre. Le Parlement avait adopté un amendement gouvernemental prévoyant la possibilité pour les intercommunalités d’exonérer sur délibération les librairies, en particulier les librairies indépendantes, de la CFE, la cotisation foncière des entreprises. Toutes ne l’ont pas fait, alors même que cette exonération constitue une aide réelle pour ces librairies indépendantes de tailles diverses, parfois mal organisées face à la concurrence directe des grandes enseignes du numérique. Je vous invite évidemment à voter en faveur de cet amendement. »


photo : ActuaLitté CC BY SA 2.0


Commentaires
"surprenant" comme les libraires et éditeurs sont mentionnés, mais nulle part les auteurs. C'est bel et bien l'industrie qui est soutenue, et toujours pas les créateurs. Pourquoi ne suis-je pas surpris ?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.