L'assemblée des poétes : les députés se mettaient aux vers !

Clément Solym - 03.05.2010

Edition - Les maisons - poésie - députés - assemblee


C'est jeudi, et non lundi, comme vous pourrez le lire un peu partout à cause de cette dépêche AFP qui est tombée et que personne ne prendra le temps de vérifier... C'est donc jeudi que sortira chez Ginkgo éditeur, pour 14 € un ouvrage appréciable pour les amateurs de politique, d'histoire et de poésie...

L'Assemblée littéraire - Petite anthologie des députés poètes, regroupe une multitude d'auteurs qui ont eu leur place dans les rangs des poètes reconnus, mais également chez les députés de l'Assemblée nationale. C'est d'ailleurs avec Bernard Accoyer, son actuel président, que le livre a été décidé, « afin de faire connaître l'histoire parlementaire sous un jour différent ».


Près de 150 députés-poètes ont marqué tout à la fois leur siège et leurs pages avec des textes poétiques. On compte parmi eux, bien évidemment, un certain Lamartine, mais également Aimé Césaire, Jean Jaurès (dur, là), ou encore Edgar Faure (encore plus dur...).

« De Marie-Joseph Chénier à Léopold Sédar Senghor, de Robespierre à Edgar Faure en passant par Lamartine et Victor Hugo, nous découvrons au fil des pages cette étonnante assemblée littéraire.

On trouve parmi eux des lyriques, occupés à célébrer les valeurs et les institutions de la République ; des polémiques, à la muse contestataire ou partageuse ; des bucoliques, amoureux de leur terroir et de leurs traditions ; des classiques, adeptes de l’art pour l’art qui savent se détacher un moment de la vie publique ; des satiriques, qui jouent avec les mots pour mieux tourner en dérision leurs adversaires…

Toutes les tendances cohabitent au sein du très informel groupe parlementaire des députés poètes, dont les oeuvres multiples constituent un merveilleux témoignage d’humanisme
. »