L'Assemblée régionale vote l'éxonération de la CVAE pour les libraires

Clément Solym - 30.09.2010

Edition - Economie - librairies - indépendantes - amendement


Nous en parlons depuis quelques jours, l'exonération de la part régionale de la C.V.A.E. était au coeur de l'action menée par le président du MOTif.

« Cet amendement, soutenu par Jean-Paul Huchon, Président de la région Île-de-France, et de Julien Dray, Vice-président chargé de la culture, a été adopté. La région Île-de-France va donc exonérer les librairies labellisées LIR de la part régionale de la CVAE dès l’année 2011 », explique l'Observatoire du livre en Île-de-France. (notre actualitté)

Déposé aujourd'hui au Conseil régional durant la séance plénière, cet amendement a été voté à l'unanimité par l'Assemblée régionale. Durant la séance, Guillaume Vuilletet, président du groupe 2RC, déclarait : « Les libraires sont le coeur de la politique régionale du livre. »

« Serge Guérin se réjouit de cette décision importante pour les librairies indépendantes. Il encourage par ailleurs les libraires, si leur commune et/ou le département n’ont pas encore délibéré en ce sens de s’en prévaloir pour obtenir de leur part une délibération équivalente », poursuit le communiqué.

« Nous sommes heureux que les librairies indépendantes, et avec elles, les éditeurs et les auteurs, aient pu faire leur place dans l'hémicycle et que cet amendement ait entraîné un mouvement unanime dont on espère qu'il se perpétuera », ajoute Serge Guérin, contacté par la rédaction.

Contacté par ActuaLitté, le MOTif nous avait précisé que 104 librairies labellisées LIR étaient concernées par cette exonération. Elles sont 67 à Paris et 37 en petite et grande couronne. Plus de 80 % d’entre elles réalisent un chiffre d’affaires supérieur à 500 000 € et sont donc redevables de la CVAE.

« Les librairies indépendantes sont représentatives de la biodiversité intellectuelle. La Région doit les soutenir selon ses moyens et l'exonération de la CVAE en fait partie », nous avait expliqué Serge Guérin pour expliquer sa position. (notre actualitté)