L'auteur chinois disparu réapparaît

Clément Solym - 01.04.2011

Edition - Société - yang - hengjun - disparu


Yang Hengjun l’écrivain et blogueur chinois et australien porté disparu sur la toile (notre actualitté) a donné de ses nouvelles. La disparition de Yang était particulièrement alarmante dans le contexte de répression qui sévit en Chine depuis que les dissidents au régime tentent de mettre en place des rassemblements sur le modèle de la révolution du jasmin en Tunisie.

En effet, depuis le mois de février, les internautes chinois utilisent Internet pour diffuser des appels à la révolte, réclamant plus de liberté et de démocratie dans leur pays. Et depuis le mois de février, plus de 100 militants chinois ont été arrêtés ou sont portés disparus...

Yang Hengjun est le premier auteur de romans d’espionnage en Chine. Sans être explicitement un dissident, il est considéré sur la toile comme le « colporteur de la démocratie » et ces romans, interdits à la publication, n’étaient disponibles que sur Internet. Des raisons suffisantes pour que ses proches pensent qu’il a été retenu par les autorités chinoises. (notre actualitté)


Toutefois, l’écrivain a donné de ses nouvelles aujourd’hui, affirmant par téléphone qu’il « allait bien maintenant » et qu’il était « simplement malade ». Il a ajouté qu’il allait se rendre à Hong Kong dès samedi, puis retourner en Australie et que rien ne l’en empêchait.

Dans cette brève interview téléphonique accordée à Reuters, Yang a toutefois mentionné plusieurs fois le fait qu’ « il n’est pas possible pour [lui] d’en dire plus pour le moment. », concluant par ces mots  : « Je ne me sentais pas très bien, mais ce n’est pas le moment de donner plus d’explications. »

Pourquoi faire tant de mystère s’il s’agit d’une simple maladie ? Les proches de Yang sont sceptiques et on les comprend bien. Il est très probable que le blogueur ait effectivement été retenu par les autorités mais ne veuille en dire plus pour s’éviter des ennuis supplémentaires.

Son retour en Australie est donc attendu avec impatience, bien qu’il n’en ait pas précisé la date. En effet, cette affaire engendre des tensions entre la Chine et l’Australie et pourrait bien assombrir les festivités alors que le premier ministre australien Julia Gillard s’apprête à une visite diplomatique dans le courant du mois.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.