Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'auteur de La lectrice, Raymond jean, est décédé

Clément Solym - 09.04.2012

Edition - Société - Raymond Jean - déces - écrivain


C'est hier dans la journée que l'on a appris le décès de l'écrivain et romancier, Raymond Jean, auteur ; dans les pages du Monde, la famille a publié un avis de décès. Raymond Jean est mort à l'âge de 86 ans, à Gargas, dans le Vaucluse. 


Publié en grande partie chez Actes Sud, c'est principalement pour son roman, La lectrice qu'il sera connu, après que l'ouvrage a été adapté au cinéma en 1988 par Michel Deville. 

 

Hardie et aventureuse, une jeune femme passe une petite annonce pour offrir ses services de lectrice à domicile. Ses auditeurs se prennent très vite au jeu de sa voix charmante, elle leur lit des œuvres de Maupassant, de Duras ou encore de Sade. À chaque client, un auteur différent ; telle est la règle qui lui permettra de donner vie aux fantasmes d'un adolescent, d'une générale ou bien encore d'un P-DG.

 

Né à Marseille en 1925, Raymond Jean a enseigné aux États-Unis, au Viêtnam et au Maroc avant de devenir professeur de lettres à l'université d'Aix-en-Provence. Conseiller régional en PACA, il vit dans le Luberon. Auteur de près de quarante livres – romans, nouvelles, essais –, il a reçu la bourse Goncourt de la nouvelle pour Un fantasme de Bella B.(Babel n°907, 2008). 

 

Retrouver tous les livres de Raymond Jean

dans notre librairie

 

Il a publié chez Actes Sud plusieurs de ses livres, parmi lesquels La lectrice(1986, Babel n°575, 2003) –adapté au cinéma par Michel Deville-, un portrait de Sade(1989 , Babel n°551, 2002), Le roi de l'ordure (1990), L'or et la soie (Babel N°21, 1990),Les perplexités du juge Douglas et Mademoiselle Bovary (1991), Le Dessus et le dessous, ou l'Erotique de Mirabeau (1997), Cézanne et Zola se rencontrent (1994), La Cafetière(1995), Clotilde ou le second procès de Baudelaire (2002), Le Livre et le mot (2005),L'attachée ( Babel n°752),