L'auteur Peter S. Beagle attaque son manager pour fraudes et abus

Antoine Oury - 12.12.2015

Edition - Justice - Peter S. Beagle auteur - manager abus procès


L'auteur Peter S. Beagle, connu pour son oeuvre de fantasy, a porté plainte contre son ancien manager Connor Cochran auprès de la Cour du comté d'Alameda, en Californie. L'écrivain, âgé de 76 ans, accuse son collaborateur de longue date d'abus et de fraudes envers sa personne. Il assure que Cochran l'a diffamé et l'a « privé de la propriété intellectuelle » sur ses oeuvres.

 

Peter S. Beagle

Peter S. Beagle, en 2012 (Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0)

 

 

La plainte a été déposée le 24 novembre dernier, et Peter S. Beagle dénonce plusieurs faits « d'abus et de fraudes » qu'il attribue à Connor Cochran, « éditeur et manager financier qui a abusé son partenaire et client (entre autres en le privant frauduleusement de sa propriété intellectuelle ». L'auteur estime également que Cochran l'a diffamé devant des fans, sa famille et en public en le décrivant comme « un incompétent et un alcoolique, notamment ».

 

L'écrivain assure que la société Avicenna, créée par Connor Cochran, n'est qu'un prétexte destiné à récupérer la propriété intellectuelle sur les oeuvres de Peter S. Beagle. Dans sa plainte, il la qualifie de « société fictive », motivée par « une volonté de frauder ». Le manager de l'auteur l'aurait incité à investir dans cette société, avec l'acquisition de la moitié des actions d'Avicenna. Peter S. Beagle assure que cet investissement est à l'origine de ses déboires financiers.

 

Enfin, Beagle accuse son manager de lui avoir infligé volontairement « un choc émotionnel ». L'auteur lui avait par mégarde transféré un email dans lequel il se renseignait auprès de ses conseillers légaux pour porter plainte contre Connor Cochran, et ce dernier aurait alors envoyé des dizaines de messages aux proches, à la famille et aux avocats de Peter S. Beagle, en les prévenant que sa condition mentale était « compromise ».

 

Connor Cochran, à travers sa société Conlan Press, a publié un communiqué sur la plainte de Peter S. Beagle, qu'il qualifie de « contradictoire », « basée sur de fausses accusations et un comportement crédule ». Par ailleurs, le communiqué souligne que « la situation médicale [de Peter S. Beagle] s'est détériorée » et qu'il « a oublié de nombreux faits et personnes importants ». Selon le manager accusé, les avocats de Peter S. Beagle seraient responsables de la situation judiciaire dans laquelle il s'est engagé. Les enfants de l'auteur, Victoria Knox, Kalisa Beagle et Dan Beagle, cosignent le communiqué de Conlan Press, ce qui risque de compliquer le travail du juge...

 

En 2014, déjà, des fans avaient porté plainte contre le manager pour fraudes à l'encontre de Peter S. Beagle, mais le processus judiciaire n'avait pas abouti.

 

(via Comic's Beat, Bleeding Cool)