Le cynisme de l'auteur allemand Rainald Goetz récompensé

Julie Torterolo - 08.07.2015

Edition - International - Rainald Goetz - Prix Büchner - Allemagne


Rainald Goetz a reçu le Prix Goerg Büchner, une des récompenses littéraires les plus prestigieuses d'Allemagne. Ce diplômé d’histoire et médecine, bien connu pour son style provocateur, recevra officiellement son prix lors d’une cérémonie le 31 octobre prochain à Darmstadt.

 

 

 

(Lesekreis, CC0 1.0)

 

L’Académie allemande de la langue et de la poésie acclame « l’unique intensité » de l’auteur. « Derrière son style nerveux et son incroyable recherche d’aventure se cache une vaste éducation et une grande conscience historique qui apporte à son écriture un équilibre entre passion, fraîcheur, lucidité et satire », a-t-elle ajouté. Dans son communiqué, l’Académie félicite l’auteur de ses expérimentations diverses. En effet, Rainald Goetz a testé, tout au long de sa vie d'écrivain, différentes formes et supports tels que le roman, le drame, ou le blog. 

 

Un style que l’on qualifie souvent de cynique que le dramaturge doit sûrement à son parcours universitaire. Né le 24 mai 1954 à Munich, Rainald Goetz a étudié l’histoire et la médecine dans sa ville natale. Après quelques années en tant que médecin, il dévoue la majorité de sa vie, près de 30 ans, à l’écriture. Son premier roman intitulé Chez les fous (Gallimard, 1985, traduction de Robert Simon) plonge dans le quotidien d’un hôpital psychiatrique. 

 

Connu pour son goût pour la provocation, l’auteur tient en 1998 un blog, Waste for all (Déchet pour tous), sur le monde des médias et de la consommation. Il le publiera en tant que livre un an plus tard. Une première en Allemagne, comme le souligne l’Académie. Sa vie artistique faite d’expérimentation et de provocation justifie pour le jury le prestigieux prix Büchner.