medias

L'auteure américaine Bharati Mukherjee est décédée

Antoine Oury - 03.02.2017

Edition - International - Bharati Mukherjee - Bharati Mukherjee livre - Bharati Mukherjee Jasmine


L'auteure américaine Bharati Mukherjee, née à Calcutta en 1940, est morte le 28 janvier 2017 à l'âge de 76 ans. Professeure, nouvelliste et romancière, elle laisse une imposante bibliographie dont quelques titres ont été traduits en français.

 

MukherjeeL3.jpg
Bharati Mukherjee, en 2004 (domaine public)

 

 

Après l'indépendance de l'Inde et du Pakistan, en 1947, la famille de Bharati Mukherjee s'installe en Europe pour quelques années. Après son baccalauréat, elle s'inscrit à l'université de Baroda, en Inde. Elle part ensuite pour les États-Unis, où elle étudie à l'université de l'Iowa, se spécialisant en 1969 dans la littérature comparée.

 

En 1971, elle publie son premier roman, The Tiger's Daughter, qui décrit le choc culturel que subit une jeune Indienne émigrée aux États-Unis qui retourne dans son pays natal. Parallèlement à sa carrière d'écrivain, Bharati Mukherjee officiait comme professeure d'anglais dans différentes universités, dont la McGill University, le Skidmore College, le Queens College, et la City University of New York.

 

« Je me considère totalement comme une auteure américaine, et c'est une de mes grandes batailles : parvenir à réaliser que mes racines d'écrivain ne sont plus, si elles l'ont jamais été, du côté des auteurs indiens, mais que j'écris sur un territoire, sur des sentiments qui sont ceux des nouveaux pionniers en Amérique », expliquait Mukherjee.

 

En France, Jasmine a été publié par les éditions Alinéa en 1990 dans une traduction de Martine Bequié et Anne-Marie Augustyniak, Le Conquérant du monde par Gallimard en 1995 dans une traduction de Patrice Repusseau et Les Déshérités également par Gallimard en 2000, toujours dans une traduction de Patrice Repusseau.

 

via India Live Today