L'autocritique bibliographique de Philip Roth

Xavier S. Thomann - 17.01.2013

Edition - Société - Philip Roth - Meilleurs livres - Pastorale Américaine


Philip Roth a récemment pris sa retraite. Némésis était son dernier livre. Mais que peut bien donc faire un écrivain quand il n'écrit plus ? Il relit ses livres. C'est en tout cas ce qu'a fait monsieur Roth après avoir terminé son dernier roman. Du coup, il est aujourd'hui en mesure de nous dire quels sont ses livres préférés parmi tous ceux qu'il a écrits au long de sa carrière. 

 

 

Finished!

 Wolf Gang, CC BY-SA 2.0

 

 

« Je me porte très bien sans écrire » a-t-il expliqué avant d'ajouter : « Quelqu'un aurait dû me le conseiller plus tôt. » Son emploi du temps matinal est plutôt simple : il se lève pour prendre un verre de jus d'orange avant de se remettre au lit pour lire. La belle vie, quoi, et une retraite bien méritée. 

 

Après avoir donc passé en revue sa propre bibliothèque, il estime maintenant que Sabbath's Theater (Le Théâtre de Sabbath) et American Pastoral (Pastorale Américaine) sont ses deux livres les mieux écrits. Le premier est une livre qui « a beaucoup de liberté à l'intérieur de lui. C'est que l'on recherche en tant qu'écrivain quand on est train d'écrire. » Il nous recommande en outre de lire, si ce n'est pas déjà le cas. 

 

Son autre livre favori est celui publié juste après Sabbath's Theater. Dans American Pastoral il écrit à propos de « la décennie la plus importante de ma vie, les années 1960. » Il aime bien d'autres de ses livres, mais ces deux-là sortent du lot pense-t-il. Les écrivains ne sont pas forcément les meilleurs juges de leur propre travail, mais quelque chose nous dit que l'on peut faire confiance à Philip Roth.