L'autopublication grignote des parts de marché

Clément Solym - 22.05.2014

Edition - Economie - économie numérique - auteurs indépendants - livres numérique


Une nouvelle salve de chiffres concernant l'autopublication est arrivée : le site AuthorEarnings, animé par le romancier Hugh Howey, a présenté des données concernant l'édition indépendante. Et nul doute que, comme pour son précédent rapport, cette publication provoquera quelques remous. « Les auteurs autopubliés gagnent clairement autant d'argent que ceux publiés traditionnellement », assure Howey... 

 

 

 

 

Une fois encore, l'étude ne porte que sur la commercialisation de livres numériques, au travers de la plateforme d'Amazon. L'intention d'Howey est de proposer chaque trimestre des données pour dégager des tendances réelles dans l'édition indépendante. Parmi les possibilités envisagées, une diminution de l'autopublicaiton, justement, au profit de la création de nouvelles filiales éditoriales pilotées par Amazon. « La chose la plus intéressante en traitant ces données, c'est que nous n'avons aucune idée de ce que nous allons trouver », précise-t-il.  

 

Parmi les tendances constatées, une hausse du prix de vente pour les ouvrages d'auteurs indépendants, mais également un accroissement des ventes. Tout cela repose sur une méthodologie scrupuleuse, mais ne dégage finalement que des estimations. Mais ces dernières sont précieuses, et pourraient bien, comme l'indique le rapport, « changer l'industrie de l'édition », et certainement apporter des conseils précieux sur ce qu'il faut faire d'un manuscrit aujourd'hui. 

 

Ce que note surtout le rapport, c'est que les ventes perdues par les grands éditeurs américains, sont clairement récupérées par les petites et moyennes maisons et les livres autopubliés. Et en dépit d'une baisse des ventes unitaires globales, le marché numérique se porte très bien.