L'autopublication, invitée au Salon du livre 2014 ?

Julien Helmlinger - 04.03.2014

Edition - International - Blurb - Autopublication - Edition


La plateforme basée en Californie, Blurb, qui se destine à l'accompagnement des créateurs désireux de produire eux-mêmes leur propre livre, a publié dernièrement les conclusions d'une étude sur le développement de l'autopublication. Tandis que les résultats de son enquête indiquent que près d'un Français sur 2 serait désireux de se lancer sur ce terrain en 2014, la société pose la question de savoir quelle place sera accordée à cette nouvelle tendance éditoriale, à l'occasion du prochain Salon du livre de Paris, qui se tiendra du 21 au 24 mars.

 

 Le coin numérique dédiera un espace à l'autoédition

 

 

Selon l'enquête menée conjointement entre Blurb et OnePoll, l'autopublication ferait partie des résolutions prises par les Français lors du rituel de passage à la nouvelle année, avec la montée en puissance de la pratique éditoriale que cela implique dans les prévisions. Un Français sur deux entendrait publier ainsi son livre en 2014, quand ils seraient 23 % à vouloir faire quelque chose de plus créatif de leur vie, et 22 % à estimer avoir un contenu qui mériterait de faire l'objet d'un bouquin.

 

Via un communiqué, l'entreprise décrit le Salon du livre de Paris comme un endroit idéal pour ces artisans du livre autopublié qui souhaiteraient partager leur expérience, et pose la question de la place de la pratique éditoriale au programme de la manifestation littéraire. Comme chaque année désormais, le Salon proposera son petit espace dédié à l'autopublication, dans le coin numérique.

 

Le grand retour du stand Amazon et de ses devices, promet également de mettre l'accent sur la plateforme Kindle Direct Publishing, avec au programme « des ateliers de présentations des outils, des workshops, mais également des rencontres avec des auteurs autoédités, ou des éditeurs qui ont choisi de passer par notre service Kindle Direct Publishing », confiait dernièrement Marie-Pierre Sangouard, directrice des contenus Kindle pour la filiale française.

 

Pour cause de manque de temps à son agenda de la société, Blurb ne sera pas représentée parmi les stands de la prochaine édition du salon parisien. Elle invite néanmoins les intéressés à se rendre en Arles, où elle tient chaque mois de septembre des rencontres entre autoéditeurs, photographes et auteurs, amateurs comme professionnels, pour échanger et partager autour de la création.

 

L'acteur numérique californien était néanmoins présent à l'occasion de la London Author Fair, ce week-end, à la rencontre des écrivains comme de ceux en devenir. L'occasion pour la fondatrice, Eileen Gittins, d'évoquer l'évolution du marché et de revendiquer que la raison d'être de l'autopublication était de tirer les auteurs du bas de la chaîne alimentaire, économiquement parlant, en leur rendant davantage de contrôle créatif.

 

« Nous transformons l'édition du XXIe siècle. C'est énorme. Nous sommes incroyablement chanceux de nous trouver ici et maintenant, avec une équipe de gens follement talentueux issus des meilleures et des plus grandes entreprises de la Silicon Valley, au moment où nous commençons à voir émerger ce qu'un livre devrait être. Quand est-ce qu'une comète pareille repassera ? »

 

Bon, le truc, c'est que l'espace accueillant des acteurs de l'autoédition, au Salon du livre... ça existe en fait...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.