L'Autorité de la Concurrence autorise le rachat de La Martinière par Média-Participations

Antoine Oury - 18.12.2017

Edition - Les maisons - La Martinière Médias-Participation - La Martinière rachat - Médias participation groupe


Dans un communiqué, l'Autorité de la Concurrence valide le rachat de La Martinière Groupe (Éditions du Seuil, Points, Éditions de l'Olivier...) par le groupe Média-Participations, historiquement puissant dans la bande dessinée, avec Dargaud ou Dupuis parmi ses maisons. L'Autorité a examiné les effets de l'opération sur les marchés de l'acquisition des droits d'édition, de la diffusion et distribution de livres et de la vente de livres, sans rien trouver à redire.


Seuil La Martinière
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

À l'issue de l'opération, le nouveau groupe se classera au 3e rang du secteur de l'édition derrière Hachette et Editis, indique l'Autorité de la Concurrence, autorité indépendante chargée, rappelons-le, de lutter contre les pratiques anticoncurrentielles. L'examen du projet de prise de contrôle exclusif de la société La Martinière Groupe par Média-Participations n'a pas mis en évidence de tels risques.

 

En effet, constate l'Autorité, « Média-Participations et La Martinière sont deux groupes d'édition spécialisés dans des types d'ouvrages différents » : « Média-Participations est un groupe d'édition, spécialisé dans la bande dessinée et les ouvrages religieux, à travers des maisons telles que Dargaud, Dargaud Lombard et Dupuis éditant des titres comme Boule et Bill, Spirou ou Naruto, via la maison Kana. Le groupe est également actif dans la diffusion, la distribution et la vente de livres au détail. La Martinière est un groupe d'édition, spécialisé dans les beaux livres et la littérature générale, détenant notamment les maisons Le Seuil, Points et les Éditions de la Martinière. La Martinière Groupe est par ailleurs actif dans la distribution de livres numériques. »

 

Cela dit, l'Autorité relève que les deux entités détiennent des positions à caractère limité sur l'ensemble des marchés concernés : autrement dit, qu'elles ne sont pas en situation de monopole, avant ou après la fusion. Par ailleurs, la création d'un troisième groupe d'édition français permet aussi de concurrencer Hachette et Editis, justement.

 

Média-Participations a versé 1,3 million pour
le rachat d'Anne Carrière


La nouvelle entité créée par cette prise de contrôle exclusif sera toutefois leader sur le marché de la bande dessinée, signale l'Autorité de la Concurrence, qui constate que « l'opération n'entraînait qu'une faible augmentation des parts de marché de la nouvelle entité dans un secteur où sont par ailleurs actifs des groupes indépendants d'édition de bandes dessinées francophones, comme Delcourt et Glénat ».

 

Seuil rejoindra Dupuis : “La concentration de l’édition
s'aggrave sans cesse”


L'avis complet de l'Autorité sera bientôt disponible.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.