L'autorité de la concurrence valide le rachat d'Editis par Vivendi

Clément Solym - 02.01.2019

Edition - Economie - Editis Vivendi rachat - autorité concurrence Vivendi - Editis Inforum Vivendi


Entré en négociations exclusives le 30 juillet dernier, Vivendi entend donc racheter le groupe éditorial Editis. Montant du chèque : 900 millions €. Le comité de groupe avait rendu un avis favorable mi-novembre, et c’est désormais l’autorité de la concurrence qui valide la transaction. 

Editis (Grupo Planeta) - Frankfurt Buchmesse 2015
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Notifiée de ce rapprochement le 30 novembre, l’Autorité estime que le rachat n’aura pas « pour effet de réduire la concurrence sur les nombreux marchés du secteur audiovisuel et littéraire examinés ». Ainsi, elle « autorise ce jour cette concentration sans condition ». 

Rappelant les secteurs d’activités des deux structures – musique, télévision gratuite et payante, communication, publicité, cinéma, jeux vidéo mobiles pour Vivendi et édition scolaire et littéraire pour Editis –, l’autorité indique avoir pris en compte « les parts de marché respectives des parties, l’organisation des marchés concernés, la pression concurrentielle exercée par les concurrents et le contre-pouvoir de certains clients, en particulier dans le secteur du numérique ». 

L’autorité a particulièrement prêté attention aux effets verticaux – notamment en matière de publicité : via sa filiale Havas, Vivendi offre en effet des prestations à Editis. Mais ce sont également les marchés « d’adaptation audiovisuelle d’une œuvre littéraire, ainsi que les marchés d’adaptation littéraire d’une œuvre audiovisuelle », qui ont été passés au crible.
 
En dernier lieu, ce sont les « marchés de la vente en gros aux détaillants de livres et de musique enregistrée sur support physique ou numérique dans la mesure où la nouvelle entité distribuera une large gamme de produits culturels », qui ont été examinés.

Le groupe Bolloré, propriétaire de Vivendi et Planeta, qui détient Editis, sont désormais autorisés à finaliser leurs transactions, avec la bénédiction de l’Autorité.

Et dans l’ensemble du groupe, une nouvelle maison s’est ajoutée : les éditions Héloïse d’Ormesson ont en effet été rachetées début décembre.
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.