medias

L'autre Audubon d'Amérique : autoédité voilà 125 ans, enfin signé

- 04.05.2012

Edition - Les maisons - oiseaux - nids - naturalistes


Geneviève Jones n'est pas l'une des naturalistes les plus connues au monde. Née dans l'Ohio dans les années 1850, elle a pour papa un médecin de campagne et s'intéresse manifestement très vite à la nature, aux oiseaux… et au reste. Fiancée malheureuse car quittée en 1876, elle se réfugiera dans l'aquarelle.

 

Un moyen comme un autre d'oublier la mauvaise fortune qui l'a frappée, et c'est inspirée par le livre The Birds of America de John James Audubon qu'elle va décider, à 29 ans, d'écrire un ouvrage similaire. 

 

Elle peint des nids d'oiseaux et des oeufs, se régale à créer ce livre. Mais emportée par une fièvre typhoïde, elle mourra avant d'avoir achevé le livre et c'est en 1886 qu'il paraît, autoédité. 

 

 

 

Aujourd'hui, seuls 26 exemplaires existent encore, sur l'ensemble du tirage. Le livre avait été achevé par sa famille sept ans après la mort de Genevieve.

 

A l'époque, le livre avait reçu un accueil assez chaleureux, mais manifestement pas assez pour susciter l'enthousiasme des lecteurs. Les naturalistes et autres ornithologues l'avaient salué pour ses qualités cependant. 

 

 

Et c'est finalement Princeton Architectural Press qui publie ce titre, pour 45 $, dans une édition moderne intitulée America's Other Audubon. Il présente 68 planches lithographiées, avec 129 espèces d'oiseaux. 130 devaient y figurer, mais jamais il n'a été possible de trouver un spécimen de nid et moins encore d'oeufs de la Paruline azurée... 

 

Le livre a été chroniqué par le Washington Post, plutôt intéressé par le projet.