L'avenir des librairies Barnes & Noble, une longue décrépitude ?

Clément Solym - 04.10.2018

Edition - Librairies - Barnes Noble librairies - vente livres USA - avenir Barnes Noble


Que se passe-t-il à la tête de la chaîne de librairies Barnes & Noble ? Voilà près de deux mois que le dernier PDG a été limogé – et quelques semaines qu’il a décidé de porter plainte. Demos Parneros n’est que le dernier d’une longue série de responsables virés ces cinq dernières années. Alors, que se passe-t-il ?

 

Baltimore Barnes & Noble
m01229, CC BY 2.0
 

 

Pour Demos Parneros, dont la plainte résonne encore, le départ fin août fut violent. Selon lui, son employeur était « en difficulté financière » et le fondateur, Len Riggio, se montrait « erratique et peu professionnel ». Comble, son départ ce serait accompagné de vagues de rumeurs évoquant son inconduite sexuelle... 

 

Le conseil d’administration avait protesté, confirmant que l’intéressé était bien agressif, et brossait le portrait d’un prédateur sexuel. Diable.

 

L’ancien directeur général attaque
Barnes & Noble pour diffamation

 

Mais le plus violent, ce fut cette bombe lâchée : Barnes & Noble était entré en négociation avec un libraire resté anonyme pour un rachat. Et comme Riggio n’a pas suivi son PDG, ce fut le début de la fin. 

 

Plusieurs experts de l’édition, comme Mike Shatzkin, de la société Ideal Logical, confirment que la situation de l’entreprise ne s’accommodera pas bien de ces fluctuations. Et il ne s’agit pas de jouer les oiseaux de mauvais augure : de toute manière, les grands groupes éditoriaux américains avaient déjà interpellé Riggio pour lui demander des explications, sinon des comptes.

 

Il s’était voulu rassurant, mais les ventes ont tout de même reculé de 6 % sur l’exercice 2017, et en bourse, la valeur diminuait... 

 

Veiller au chevet du malade...
 

Pour Mike Shatzkin, Len Riggio aurait avant tout du mal à comprendre que le modèle fondamental de la librairie n’est plus suffisant pour porter une réelle croissance. « Je suis sûr que c’est frustrant pour le PDG et pour Riggio, qui voudrait prendre sa retraite, ou vendre ses actions, ou autre chose. Mais il ne veut pas rester sur un échec : il veut laisser un succès. Sauf que les dés sont jetés et ils ne lui rendront pas service. »

 

Pour d’autres, restés anonymes, parce que notablement plus caustiques, la situation est sérieuse. « Ce qu’il faut faire, c’est placer Barnes & Noble dans un hospice. Et évidemment, vous souhaitez le maintenir en vie aussi longtemps que possible, donc vous voulez qu’il reste confortablement installé. Vous souhaitez également que ce soit le moins douloureux possible, mais le fait est que ça va mourir. »
 

La résistance de Riggio... à la réalité ?

 

Que le grand patron ne l’admette pas est une chose, évidemment, d’autant plus qu’il envisage de lancer dans tout le pays son nouveau modèle de boutique, un prototype, d’ici 12 à 18 mois. Des investissements lourds, certes, pour garantir la pérennité de l’entreprise. 

 

Faire un retour explosif et déterminant... perspective radieuse, certes, mais il semble que l’établissement soit plutôt entre guérison et réparation. Et avec un tel ballet de PDG au cours des dernières années, le ou la prochain.e devra assumer un héritage lourd, autant qu’une tâche colossale. 

 

« Le véritable défi, pour eux, est de gérer ce qui va être à long terme un déclin », poursuit Daniel Raff, professeur de management à la Wharton’s Business School (Université de Pennsylvanie). « Il est possible qu’une chaîne de librairies physiques à très grande échelle n’ait tout simplement plus un avenir aussi prometteur. »

 

Les salariés apprécieront...

 

via Retail dive




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.