L'aventure entrepreneuriale : Bill Gates en chroniqueur littéraire

Clément Solym - 12.07.2014

Edition - Bill Gates - société création - entreprise réussite


Il a pris un petit coup de vieux, ce bon Bill. Faut avouer que, depuis qu'il s'est retiré de Windows et Microsfot, pour se consacrer à la Fondation Bill et Melinda Gates, on lui en veut moins de ce système d‘exploitation passablement... perfectible. Ses activités sont aujourd'hui centrées sur la lutte contre l'illettrisme, et l'aide aux pays en développement. Mais de temps à autre, un bon bouquin, il n'a rien contre. 

 

 

 

 

Sur sa chaîne Youtube, Gates Notes, Bill s'est lancé dans la chronique littéraire d'un ouvrage pas si récent : il s'agit de Business Adventures, écrit par John Brooks. Le livre lui avait été conseillé par un certain Warren Buffet, en 1991, alors que le premier n'était pas encore milliardaire et que le second comptait bien le rester. « Je n'en avais jamais entendu parler », explique Gates. 

 

Or, plus de vingt ans après la lecture de ce livre, et plus d'une quarantaine d'années après sa parution, non seulement Bill a conservé le précieux exemplaire, mais il reste son livre favori sur les notions de commerce, de marketing et d'aventure entrepreneuriale. L'ouvrage fut publié en 1969, et, note Bill : « Les règles pour une société forte n'ont pas changé. »

 

Brooks est tout aussi pertinent en 2014 qu'il l'était déjà en 1969. En fait, Brooks souligne que les règles de fonctionnement n'ont pas été modifiées - et ne changeront jamais, en ce qui concerne la création de valeur pour une société. Et Bill insiste : le facteur humain est essentiel dans tous les efforts que peut porter une entreprise. « Il importe peu que vous ayez un produit parfait, un plan de production et un marketing de terrain : vous aurez toujours besoin des bonnes personnes pour conduire et mettre en oeuvre ces projets. »

 

On pourrait sourire, en repensant aux années Windows que l'on a tous vécues, et se dire qu'avoir un bon produit est tout de même mieux. Mais découvrir Bill Gates en chroniqueur littéraire, c'est toujours assez plaisant... (via Wall Street Journal)

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.