L'ebook devient un compagnon de vacances, plus que le livre de poche

Clément Solym - 06.09.2010

Edition - Société - amzon - kindle - ipad


C'était le grand leitmotiv de l'iPhone en son temps : il y a une application pour tout. Le téléphone d'Apple avait suscité un tel enthousiasme auprès des développeurs, que l'on trouvait en effet, à peu près tout et n'importe quoi. En profusion.

Or, depuis la dernière Keynote d'Apple, on sait aussi que l'iPod Touch est devenu la plateforme mobile de jeu la plus importante au monde, dépassant la Nintendo DS et la PSP. Alors que normalement, ce n'est vraiment pas sa fonction première. Mais téléchargez donc, si vous disposez d'un iPhone 4, l'application Citadel, réalisée par le studio Epic, et attention les yeux...

Parlons un peu de lecture...

Bref, tout cela pour dire que si au royaume de l'application, Apple est roi - bien qu'Android ne soit pas à la traîne - l'iPad profite bien de l'enthousiasme ambiant... mais pas pour la lecture. Une étude a été menée par One News Page, auprès de 1000 consommateurs anglais et américains, pour savoir quelle est leur plateforme de lecture favorite.

Avec pour alternative l'iPad et le Kindle.

Eh bien, sans trop de surprises, 64 % des personnes estiment que le lecteur ebook d'Amazon est plus intéressant, bien qu'elles reconnaissent toutes que l'iPad soit plus convaincant comme objet, du fait des multiples fonctions qu'il peut remplir.

Selon le Dr Marc Pinter-Krainer, PDG de ONP, le marché du livre numérique « est arrivé à maturité. Le Kindle s'est bâti une solide position en tant que spécialiste des lecteurs ebook. Sa nouvelle version est beaucoup moins chère, et plus légère que l'iPad, ce qui peut expliquer pourquoi les deux tiers de nos utilisateurs l'ont préféré à l'iPad, comme lecteur ebook ».

Les mentalités évoluent, pour de bon

Cependant, pas question de nier les atouts de la tablette d'Apple, d'autant plus qu'elle a su donner à Amazon une ampleur plus grande encore depuis son lancement en mars dernier. À ce titre, 16 % des personnes de l'étude ont affirmé disposer des deux appareils. Et dans la bataille qui oppose les deux sociétés, 51 % voient Amazon triompher, contre 49 % Apple.

Une chose vraiment intéressante tourne autour de l'évolution des mentalités : en effet, 53 % des sondés ont expliqué que les ebooks étaient désormais plus leur truc que les livres de poche, pour lire durant les vacances, et particulièrement se détendre avec un bouquin sur la plage...

Petite conclusion annexe : sur les 1000 personnes interrogées, 730 ont estimé que les livres papier avaient encore pleinement leur place à la maison. Soyez donc rassurés...