L'ebook surpassera les ventes de hardbacks et poches en 2011

Clément Solym - 29.07.2010

Edition - Economie - depasser - ventes - livres


Après avoir annoncé que sur certains titres, les nouveautés, en l'occurrence, les ventes de livres numériques dépassaient celles de papier, nouvelle projection qui nous vient du marchand de Seattle.

« Je pense que nous vendrons plus de livres au format Kindle que de livres de poche au cours de l'année prochaine », explique Steve Kessel, l'homme en charge du Kindle. « Peu de temps après, nous commencerons à vendre plus d'ebooks Kindle que de premières éditions et de poches additionnés », précise-t-il à Pocket Lint.

Deux raisons à ces orientations : d'abord le prix bas des ouvrages en version numérique, étant donné que la tarification n'excède que rarement 10 $ chez Amazon. D'autre part, une conformité aux attentes des clients, qui estiment que les ebooks doivent être moins chers que les versions papier « et nous sommes d'accord », ajoute-t-il.


L'arrivée d'un nouveau modèle, décliné en deux versions, 3G+WiFi et WiFi seul, ainsi que d'une boutique de vente pour l'Angleterre ne manquera pas d'ajouter aux chances de succès des prévisions d'Amazon. « Nous avons été durant des années le meilleur vendeur aux États-Unis. Ça [NdR : le Kindle] a été la meilleure vente pour Amazon. Nous en avons écoulé des millions d'exemplaires. »

Et force est de constater qu'effectivement, le marché du livre numérique n'avait que peu d'existence avant que le cybervendeur ne mette sa truffe dedans. Et comme il y a peu de chance que les attentes des clients anglais diffèrent de celles des consommateurs étatsuniens, l'ascension semble difficile à endiguer...