L'écrivain américain Philip Roth entre dans La Pléiade

Antoine Oury - 02.10.2017

Edition - Les maisons - Philip Roth - Philip Roth Pléiade - Pléiade auteur


L'écrivain américain Philip Roth, né en 1933, fera prochainement son entrée dans la bibliothèque de La Pléiade des éditions Gallimard, pour rejoindre Marcel Proust, Léon Tolstoï ou Jorge Luis Borges. Il entre également dans le cercle restreint des auteurs qui ont obtenu le droit de figurer dans la collection de leur vivant, même si ce cas se présente de plus en plus.


Philip Roth dans un documentaire en 2014 (capture d'écran YouTube)
 

 

Dans la foulée de Jean d'Ormesson et Mario Vargas Llosa, respectivement entré en 2015 et 2016, Philip Roth aura le privilège de voir quelques-unes de ses œuvres réunies dans un volume de La Pléiade à paraître le 5 octobre prochain, rapporte l'AFP. Les quelque 1280 pages du volume seront composées de Goodbye, Columbus, La plainte de Portnoy, Le sein, Ma vie d'homme et Professeur de désir.

 

Goodbye, Columbus, unique recueil de nouvelles de l'auteur, a été publié en 1959 et en 1962 dans une traduction française de Céline Zins chez Gallimard, éditeur français de toutes les œuvres de Roth. Ces premiers écrits, parus alors Roth avait 26 ans, avaient fait scandale au sein de la communauté juive pour le portrait sans concession que l'écrivain dressait.

 

Dix ans plus tard, Portnoy et son complexe, chronique familiale d'une crudité assez inédite, provoque de nouvelles vagues d'admiration et de protestation au sein de la communauté des lettres américaines. « Tel un ventriloque, le protagoniste fait dialoguer sur le divan de son analyste les voix contradictoires qui l'habitent. Dans un torrent d'imprécations et de lamentations sont données à entendre la voix de l'enfant, celle de l'adolescent, celle de l'adulte torturé. Le plus souvent aux prises avec sa yiddishe mame grotesquement castratrice, Portnoy dialogue aussi avec son père humble et soumis, et avec ses maîtresses, de séduisantes shikses (jeunes filles non juives, en principe interdites), en qui il voit les incarnations de l'Amérique qu'il entend conquérir », résument les éditions Gallimard.

 

Le sein, publié en 1972, reprend le motif de la métamorphose pour l'appliquer à David Kepesh, professeur de littérature transformée en gigantesque glande mammaire... Deux ans plus tard, Ma vie d'homme présente un autre homme de l'œuvre de Philip Roth, Nathan Zuckerman, qui apparaîtra dans une dizaine d'autres romans, jusqu'en 2007.

 

Enfin, Professeur de désir fait reparaître le personnage de Kepesh pour évoquer son enfance, son adolescence et la découverte des sexualités qui les accompagnent. Bien entendu, chacun de ces personnages sont autant de figures de l'écrivain.

 

La préface de ce volume, Romans et nouvelles (1959-1977), est signée par Philippe Jaworski, qui explique ainsi que « la réalité de l'écrivain pourrait tout aussi bien dériver de l'existence de son personnage ». Les traductions des textes du recueil ont été assurées par Georges Magnane, Henri Robillot et Céline Zins et révisées par Brigitte Félix, Aurélie Guillain, Paule Lévy et Ada Savin. L'édition a été établie par Brigitte Félix, Aurélie Guillain, Paule Lévy et Ada Savin.

 

Envie de travailler chez Gallimard ? Il y a un site pour ça

 

Commandeur de la Légion d'honneur en 2013, Philip Roth est régulièrement cité au sein des listes de prétendants au Nobel de Littérature, sans succès jusqu'à présent.





Philip Roth - Romans et nouvelles (1959-1977) - Gallimard - 9782070196821 - 64 € jusqu'au 30-03-2018

 

Les nouveautés éditeurs de la rentrée littéraire 2017


Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires