L'écrivain américain Vince Flynn s'est éteint

Lauren Muyumba - 20.06.2013

Edition - International - Vince Flynn - Antiterroriste - Polar


Vince Flynn, l'auteur de thrillers politiques antiterroristes, est décédé à l'hôpital à l'âge de 47 ans le mercredi 19 juin 2013 dans sa ville natale de St Paul au Minnesota. Après avoir lutté pendant deux ans contre un cancer de la prostate, l'écrivain et croyant s'est éteint entouré de nombreux proches, et bercé par la prière catholique du Rosaire consacrée à la Vierge Marie.

 

 

 

 

Dans une interview du USA Today en 2012, Vince Flynn disait que « Les 48 premières heures du diagnostic étaient infernales », avant d'ajouter « mais, maintenant, je me sens bien ». Cependant, il n'est plus de ce monde.

 

Vince Flynn a écrit quatorze livres, dont le plus récent est The Last Man publié en 2012. Il est l'auteur de la série Mitch Rapp, vendu à plus de 15 millions d'exemplaires aux Etats-Unis. Si ses récits sont devenus des bestsellers, il ne l'avait sans doute pas imaginé lors de la publication de son premier livre Term Limits (1997) qui avait d'abord reçu 60 lettres de refus.

 

La guerre contre le terrorisme a servi de toile de fond de ses polars. Particulièrement critique du fondamentalisme islamique, il a fait partie de la liste du New York Times Bestseller avec son livre Protect and Defend.

 

Le Hollywood Reporter l'a surnommé le « chouchou des conservateurs ». Il pouvait compter George W.Bush parmi ses fans. L'ancien président l'accusait avec humour d'être « un peu trop précis » tellement ce que racontait Flynn sur les actes de la CIA à travers le monde était réaliste. Flynn qualifiait ses propres romans comme étant à la fois des récits « éducatifs, de mise en garde, et de divertissement ».

 

The Survivor, un roman qui s'inscrit dans la série Mitch Rapp, devait être originellement publié par Atria en octobre 2013.