L'écrivain chinois Liu Xiaobo condamné à 11 ans de prison fait appel

Clément Solym - 04.01.2010

Edition - Société - liu - xiaobo - condamnation


Liu Xiaobo, intellectuel chinois prodémocratique considéré comme un dissident par le gouvernement de son pays a été condamné à une peine de 11 ans de prison.

Le tribunal de Pekin l’a reconnu coupable de « subversion du pouvoir de l'État » pour avoir co-signé la Charte 08, un manifeste en 19 points réclamant une Chine démocratique, avec notamment la liberté d'expression, des élections démocratiques, le respect des individus et la fin des accusations pour « subversion ».

Lui sont aussi reprochés ses articles sur le net. L'écrivain avait déjà été arrêté et mis en prison en 1989 lors du mouvement démocratique de Tiananmen. Son avocat Maître Shang Baojun a indiqué que « Liu Xiaobo a interjeté appel directement auprès du tribunal le 29 décembre » cela dit « il est conscient qu'il n'y a pas beaucoup d'espoir que le verdict soit révisé ».

Il compte aussi sur la pression des autres États et des organisations pour les droits de l'Homme. Il a affirmé : « Nous espérons que chacun continue à faire des efforts pour obtenir la libération de Liu ». Jusqu'à présent de nombreux États se sont élevés contre cette condamnation jugée trop sévère.

Des écrivains comme Umberto Eco, Salman Rushdie et Vaclav Havel ainsi que des organisations comme Amnistie internationale et Human Rights Watch ont également joint leurs voix à celles des pays étrangers. Cela dit la Chine reste ferme et fustige les « ingérences grossières » des pays étrangers qui selon elle devraient respecter la « souveraineté judiciaire chinoise ».



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.