medias

"Le verbe saboter est noble ! Gandhi lui-même l'a utilisé" (De Luca)

Julien Helmlinger - 29.01.2015

Edition - Erri De Luca - Incitation au sabotage - Liberté d'expression


Devant le tribunal, ce mercredi à Turin, l'écrivain italien Erri De Luca défendait sa « liberté d'expression » alors qu'il est accusé d'incitation au sabotage du chantier de la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin. Ses propos, qu'il avait tenus face à plusieurs médias italiens en 2013, ont conduit la société franco-italienne LTF à porter plainte. Pour l'auteur de Montedidio« Le verbe saboter est noble ! Gandhi lui-même l'a utilisé. »

 

 

Selon le procureur il n'y a pas d'ambiguïté sur le terme, et l'intervention d'Erri De Lucca constituait une incitation à la destruction de biens. Soutenu par une vingtaine de militants anti-TAV, l'écrivain interrogé par les journalistes présents a quant à lui plaidé : « Mais qu'on me présente ces gens que j'ai incités à saboter, à commettre des délits ! Où sont-ils ? [...] C'est une sanction politique ! »

 

La prochaine audience est fixée au 16 mars, avec l'audition des premiers témoins, précise l'AFP.

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.