L'écrivain flamand Hugo Claus euthanasié

Clément Solym - 20.03.2008

Edition - Société - Hugo - Claus - euthanasie


Auteur majeur dans l'histoire des lettres flamandes, Hugo Claus était atteint de la maladie d'Alzeimer. « Il a choisi lui-même le moment de sa mort et avait demandé à être euthanasié », a déclaré son épouse, Veerle. Le romancier et poète a en effet décidé d'avoir recours à l'euthanasie, qui est acceptée en Belgique, selon certains cas. Selon Jacqueline Herremans, présidente de l'Association belge pour le droit de mourir dans la dignité, « le cas de l'auteur a certainement été entouré de toutes les garanties prévues par la loi, y compris la visite à un psychiatre ».

Né le 5 avril 1929 à Bruges, il aura également cumulé les casquettes de cinéaste, dramaturge, scénariste. Son Grand Oeuvre, Le Chagrin des Belges l'avait hissé au panthéon voilà 25 ans de cela. Cet anniversaire intervient ironiquement au moment de son décès.

Écrivant en néerlandais, et récompensé du Prix des Lettres Néerlandaises en 1986, ses textes traitent de l'injustice sociale, de la famille et de l'oppression catholique en Flandre. « Nous ne pouvons pas accepter le monde tel qu'il est » fut son cri de guerre.

Des relations tendues avec la Belgique engendreront de multiples départs, pour les Pays-Bas, la France ou encore les îles grecques. Mais il rentrera finalement au pays.

Nos confrères du Monde ont par ailleurs mis en ligne un article très complet sur l'auteur.