L'écrivain Henning Mankell souhaite briser le blocus de Gaza

Clément Solym - 08.06.2010

Edition - Société - mankell - attaque - bateau


L'écrivain suédois, Henning Mankell, a donné plus de détails sur l'attaque par les Israéliens, du bateau d'aide à Gaza, sur lequel il était embarqué.

Le Sofia (le bateau en question) a été pris d'assaut par des soldats israéliens, cagoulés vers 4h00 du matin le lundi 31 mai. Les soldats ont rassemblé les passagers sur le pont et ont tiré avec des armes électriques ou à balles caoutchouc sur ceux qui n'obtempéraient pas assez vite.


Par la suite, ils ont fouillé le bateau et ont trouvé un cutter dans la cuisine et un rasoir jetable appartenant à l'auteur. Ils ont considéré cela comme des armes. Durant cet assaut l'auteur a perdu toutes ses affaires, y compris le manuscrit sur lequel il était en train de travailler.

L'auteur a expliqué que l'assaut avait fait neuf morts et que cela aurait pu être évité en détruisant les hélices et les gouvernails. Il affirme ainsi « Je pense que les militaires israéliens sont venus pour commettre des meurtres [...]. C'était le choix d'Israël de faire cela ». L'écrivain précise aussi que l'assaut s'est déroulé dans les eaux internationales.

Il se dit pourtant prêt à tenter à nouveau de casser le blocus israélo-égyptien de Gaza en embarquant sur un navire si une flottille d'une centaine de bateaux devait être affrétée. Il souhaite aussi que des sanctions internationales soient prises et espère que cet événement permettra de voir la fin du blocus.

Par ailleurs, un autre bateau d'aide, le Rachel Corrie, est en route vers Israël. Henning Mankell, va suivre sa progression de près mais il pense que si le bateau est attaqué, cela devrait se passer avec moins de violence, car l'image d'Israël est déjà bien assez entâchée face à la communauté internationale.