Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'écrivain Jay McInerney promu officier de l'Ordre des Arts et des Lettres

Antoine Oury - 05.10.2017

Edition - International - Jay McInerney ordre arts lettres - Jay McInerney auteur - Jay McInerney livres


L'écrivain américain Jay McInerney, auteur de Bright Lights, Big City et Le Dernier des Savage, membre du célèbre Brat Pack, groupe de romanciers américains agités à la fin des années 1980 et au début de la décennie 1990, recevra les insignes d'officier de l'Ordre des Arts et des Lettres le 10 octobre prochain à l'ambassade française de New York. 

 

Jay McInerney Shankbone 2010 NYC
Jay McInerney, en 2010 (David Shankbone, CC BY 2.0)

 

Aux côtés de Bret Easton Ellis, notamment, Jay McInerney a fait partie du Brat Pack, un groupe de mauvais garçons des lettres américaines qui a sévi dès la fin des années 1980. Ce fut le roman Bright Lights, Big City, publié en 1984 chez Vintage Books, qui fit connaître McInerney : cette épopée mélancolique d'un fêtard new-yorkais désœuvré, drogué et alcoolisé connut un vif succès, d'autant plus que le texte fut longtemps considéré comme autobiographique. Le livre fut publié en 1986 en France par les Éditions Mazarine, dans une traduction de Sylvie Durastanti.

 

Quelques livres plus tard, dont Trente ans et des poussières (1992), Le Dernier des Savage (1997) et récemment Les Jours enfuis (2016), Jay McInerney est toujours présent sur la scène des lettres américaines. Par ailleurs, l'écrivain est un grand amateur de vins français, et a même rédigé trois livres sur le sujet : A Hedonist in the Cellar : Adventures in Wine (2006), Bacchus and Me: Adventures in the Wine Cellar (2013) et The Juice: Vinous Veritas (2013). L'auteur a aussi signé des chroniques régulières sur le vin dans Home and Garden et le Wall Street Journal.

 

Autrement dit, c'est aussi son bon goût en matière d'alcools qui est salué par les insignes d'officier de l'Ordre des Arts et des Lettres, qui lui seront remis le 10 octobre prochain par Bénédicte de Montlaur, conseillère culturelle de l'ambassade française de New York.

 

Jay McInerney a un lien très fort avec la France : il avait reçu en 2011 la Médaille de la Ville de Paris, et avait été fait membre de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin.