L'écrivain, poète et homme de cinéma Daniel Boulanger est décédé

Julien Helmlinger - 28.10.2014

Edition - International - Daniel Boulanger - Ecrivain - acteur - Nouvelle Vague


L'écrivain, poète, scénariste et dialoguiste Daniel Boulanger, Prix Goncourt de la nouvelle 1974 pour Fouette cocher !, est décédé ce lundi soir, tandis qu'il était âgé de 92 ans. Dès le lendemain, Marie Dabadie, secrétaire de l'Académie Goncourt a annoncé la nouvelle. Il était également acteur, et a joué dans des films de cinéastescomme de Broca, Godard ou encore Truffaut.

 

Dans A bout de souffle 

 

 

Daniel Boulanger est né le 24 janvier 1922, à Compiègne dans l'Oise. Dans les années 1950, il publia ses deux premiers romans, tandis qu'au cours de sa carrière d'homme de lettres, il a signé, en tout, une cinquantaine livres, nouvelles et autres pièces de théâtre, dont L'Ombre et Le gouverneur polygame

 

À partir de l'année 1983, et jusqu'à sa démission en 2008, l'écrivain français a fait partie des membres de l'Académie Goncourt. Ayant connu la Seconde Guerre mondiale, on ne peut pas dire qu'il avait le profil du collabo. Il fut arrêté en 1940 pour sabotage à l'encontre de la Wehrmacht, et resta planqué dans l'Oise, en 1942, plutôt que se rendre en Allemagne comme l'ordonnait le STO.

 

À travers son œuvre l'écrivain évoquait volontiers la société provinciale, et les humbles. S'il a lui-même passé du temps dans les fermes, à soigner des moutons, il a également été récompensé par le Prix de l'Académie française en 1971. Il était aussi scénariste et dialoguiste pour le cinéma comme la télévision. Acteur pendant la Nouvelle vague, on le retrouve aux génériques d'A bout de souffle, de La Mariée était en noir, de Domicile conjugal ou encore Tirez sur le pianiste...

 

 

 

La ministre de la Culture, Fleur Pellerin vient de communiquer un message de condoléances:

Avec Daniel Boulanger disparaît un écrivain prolifique et singulier, un narrateur qui s'était particulièrement distingué dans l'art si difficile de la nouvelle. Il avait gardé de ses nombreux voyages le sens des histoires courtes et le relief de ses personnages excentriques et touchants. Sa poésie, comme ses romans et son théâtre, cultivent ce même art de la brièveté.

 

Compagnon de route de la Nouvelle Vague et du Nouveau Roman, retiré à Senlis sur les terres de son Oise natale, loin de toute comédie sociale, il aura promené sur les plus humbles, sur la vie et ses petits riens, un regard aigu et tendre de peintre qui revendiquait la nécessité du rêve.

 

Membre de l'Académie Goncourt, Daniel Boulanger était un ardent défenseur de notre langue qui avait trouvé dans le cinéma des possibilités nouvelles d'écriture et d'expression, particulièrement au cours de sa longue et fructueuse collaboration avec Philippe de Broca et Claude Chabrol mais aussi comme acteur chez Godard et Truffaut.