L'écrivain Roger Bichelberger est décédé

Antoine Oury - 14.08.2018

Edition - Les maisons - Roger Bichelberger - Roger Bichelberger livres - Roger Bichelberger auteur


L'écrivain et critique littéraire Roger Bichelberger est décédé le 10 août dernier à l'âge de 79 ans, annonce le site internet de l'auteur. Né le 23 novembre 1938 à Alsting, Bichelberger a signé des romans, des recueils de poèmes et des essais, notamment publiés chez Albin Michel, dans lesquels transparaissait sa foi catholique.


Roger Bichelberger (via son site officiel)

Né à Alsting, en Moselle, en 1938, Roger Bichelberger est évacué avec sa famille en Charente, à l'aube de la Seconde Guerre mondiale, mais retourne dans son village natal en 1940, où il reprend une scolarité en français à la Libération. Il écrit ses premiers textes au début des années 1950, avant de mettre un terme à ses études. Après quelques années d'exercice en tant que clerc de notaire, il les reprend au cours de son service militaire et obtient son baccalauréat en 1961.

 

Instituteur en Moselle, il se passionne pour Julien Green et François Mauriac, et publie bientôt de premiers textes sous pseudonyme. C'est en 1973 qu'il signe son premier livre sous son nom véritable, Rencontre avec François Mauriac, suivi par le poème Le Dieu en fleur de sang. L'année suivante parait son premier roman, À l'aube du premier jour, chez Plon.

 

Suivront plusieurs romans, chez Stock, Fayard ou encore Albin Michel. Il avait d'ailleurs publié dans cette dernière maison d'édition, en janvier dernier, Lettre à une trop jeune morte.

 

Frédéric Paulin, noir
c’est noir

 

Le résumé de l'éditeur pour Lettre à une trop jeune morte :

 

Foulques, le puissant comte d’Anjou, l’un des hommes les plus cruels du royaume de France, rentre de son troisième pèlerinage à Jérusalem. À Metz, sentant sa fin venir, il dicte à un jeune scribe ses mémoires en forme de lettre à sa première épouse, morte toute jeune dans l’incendie de leur château. Il y confie ses crimes lors des guerres incessantes qu’il a menées contre la Touraine, Saumur et Blois et le pardon qu’il a cru obtenir en édifiant moult châteaux, églises et abbayes et en prenant le chemin de la Terre sainte en simple pénitent. Mais ce qu’il cherche à expier plus que toutes les horreurs commises, c’est sa conduite envers Elisabeth de Vendôme, la seule femme qu’il ait aimée et qu’il a sacrifiée à une soif de vengeance irrépressible.

 

Auteur d'une trentaine d'ouvrages, Roger Bichelberger a reçu de nombreux prix au cours de carrière, dont le Grand Prix du Roman de la Société des gens de lettres, en 2004, et le Prix Ève Delacroix, décerné par l'Académie française, en 2000.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.