Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L’écrivain russe Zakhar Prilépine s’engage sur le front ukrainien

Victor De Sepausy - 23.02.2017

Edition - International - Zakhar - Prilépine - ukraine


Ancien membre du Parti national-bolchevique (PNB), l’écrivain russe Zakhar Prilepine vient d’annoncer qu’il s’engageait aux côtés des rebelles prorusses sur le front ukrainien. Cette décision a entraîné des réactions en chaîne dans le milieu intellectuel russe mais aussi sur les réseaux sociaux.

 

 

Si Zakhar Prilepine défend l’idée d’un écrivain en prise directe avec la société dans laquelle il vit, d’autres de ses confrères ont violemment condamné son action. Celui qui décrit dans ses œuvres la vie de la jeunesse en province a déjà combattu en Tchétchénie entre 1996 et 1999.

 

A la tête d’un bataillon en Ukraine, Zakhar Prilepine entend donner corps à son idée de la création d'un grand empire eurasien qui inclurait la totalité de l'Europe et de la Russie. S’il s’est longtemps opposé à Vladimir Poutine, depuis l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie, l’écrivain a changé de camp.

 

Mais pour certains de ses confrères, cela ne passe pas, et Viktor Pelevine, écrivain russe reconnu internationalement, qualifie son engagement de terroriste, assurant qu’il est motivé par un argent qu’il n’arriverait plus à gagner en vendant des livres. Quant à la poétesse Véra Polozkova, elle assure qu’elle ouvrira une bouteille de champagne quand il sera mort au combat, rapporte l’AFP.