L'éditeur allemand Weltbild rencontrerait des difficultés financières

Antoine Oury - 10.09.2013

Edition - Les maisons - Weltbild - difficultés financières - éditeur allemand


L'information est venue d'un article du quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung : l'éditeur et distributeur Weltbild rencontrerait des difficultés financières, notamment suite aux coûts inattendus de sa restructuration et à la frilosité de ses propriétaires, douze diocèses catholiques. Ces derniers verraient d'un mauvais oeil les politiques éditoriale et économique de la société.

 


Weltbild Mallverkäufe

Weltbild Verlag GmbH, CC BY 2.0

 

 

Depuis plusieurs mois, Weltbild a amorcé un changement substantiel dans sa stratégie, en développant son offre de lecture numérique : sa présence sur les magasins en ligne, ou sur le marché des lecteurs ebook avec le Tolino Shine, s'est considérablement renforcée. Si bien que le groupement Tolino disposerait de 30 % des parts de marché du secteur du livre numérique, le plaçant directement derrière Amazon et ses 50 %.

 

D'après le journal, les dépenses du groupe en direction de la transition numérique auraient laissé ses finances exsangues, et les banques prendraient des mesures préventives pour parer à d'éventuels impayés. Les propriétaires de la chaîne, les douze diocèses catholiques, auraient par ailleurs vivement critiqué les politiques menées en matière éditoriale et économique.

 

Toutefois, la possibilité d'une vente reste douteuse : pris dans un petit scandale suite à la vente de livres pornographiques par le groupe Weltbild en 2011, les propriétaires n'en avaient pas moins fait une croix sur la revente.

 

Le groupe Weltbild a formellement démenti les informations du Frankfurter Allgemeine Zeitung : « Du point de vue de la direction de Weltbild, la survie de la société n'est pas du tout remise en cause. » Tout en reconnaissant que « contracter une partie de la société pour en développer une autre en parallèle est un effort et un défi important ». Il faudra donc attendre le prochain bilan financier pour être fixé.