L'éditeur de L'Attaque des Titans arrêté, soupçonné du meurtre de sa femme

Antoine Oury - 10.01.2017

Edition - Justice - éditeur L'Attaque des Titans - Jung-hyun Park - meurtre Attaque des Titans


L'Attaque des Titans est un des mangas les plus lus de ces dernières années, et il est réputé pour sa violence et son univers sans pitié. Personne n'imaginait, toutefois, qu'une histoire aussi macabre serait reliée au manga : le premier éditeur de la série d'Hajime Isayama, Jung-hyun Park, a été arrêté ce 10 janvier, soupçonné d'avoir tué son épouse en août dernier.

 

Jung-hyun Park et son épouse (Capture d'écran Nippon TV)

 

 

L'homme était le rédacteur en chef de Bessatsu Shonen Magazine en 2009 : c'est dans cette publication mensuelle de la maison d'édition Kodansha que furent prépubliées les premières planches de la série L'Attaque des Titans d'Hajime Isayama. Jung-hyun Park fut donc un acteur de premier plan dans le succès du manga, même s'il s'était depuis éloigné du magazine pour devenir rédacteur en chef adjoint de Weekly Morning, toujours publié par Kodansha.

 

Le 9 août 2016, tôt le matin, Park avait contacté la police de Tokyo pour une urgence : sa femme s'était évanouie avant de chuter dans l'escalier. À leur arrivée, les forces de l'ordre avaient découvert la femme dans un état critique, en plein arrêt cardio-respiratoire. Une heure plus tard, son décès était prononcé à l'hôpital local.

 

La défunte présentait des traces de violences sur le front, qui auraient toutefois pu être causées par la chute dans l'escalier : l'autopsie pratiquée révéla toutefois qu'elle était décédée par strangulation. Interrogé, Park modifia son récit en assurant que son épouse s'était suicidée, ce qu'aucun élément ne permit de confirmer. La police a donc procédé à son arrestation ce mardi, sous des soupçons de meurtre.

 

« Park maintient qu'il est innocent. Nous attendons les conclusions de l'enquête et traitons cette affaire avec la plus grande prudence », a déclaré l'éditeur Kodansha.

 

 

 

via Asahi Shimbun