L'éditeur ne gèle pas les achats, il opère un meilleur contrôle

Clément Solym - 27.11.2008

Edition - Les maisons - gel - achat - livres


Le gel des achats de livres chez Harcourt Houghton Mifflin a commencé à circuler comme une fusée d'une rédaction de magazine à l'autre : cet arrêt temporaire de l'acquisition de nouveaux titres, lié manifestement à une conjoncture économique moribonde a cependant été vérifiée par Otto Penzler Books, filiale directe du groupe.

Cet éditeur a contacté directement les hautes sphères de la direction, qui resteront anonymes. Sa question fut simple : il avait entendu et lu les mesures drastiques prises, mais n'était-ce pas qu'un simple resserrage de ceinture ? « Cela signifie-t-il que je peux continuer à acheter des livres ? », questionne-t-il ? Réponse : « Absolument. »

On parlait en effet d'un « léger gel », officiellement bien que plusieurs sources affirmaient que la coupure était nette, inspirée par cette remarque du vice-président de la communication, Josef Rosenfeld : « Nous avons coupé le robinet, mais les tuyaux sont encore remplis. »

D'autre part, le magazine Publishers Weekly annonçait plus ouvertement que la crise économique avait mené HMH à cesser l'achat de livres. Aujourd'hui, la direction parlerait plus d'un « degré de contrôle plus élevé », avant d'investir. Et aux agents qui se demandent s'ils doivent continuer à soumettre des manuscrits, Rosenfeld rétorque : « Je ne vois pas pourquoi vous arrêteriez. »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.