L'éditeur Ragip Zarakolu arrêté pour terrorisme

Clément Solym - 02.11.2011

Edition - International - zarakolu - arrestation - pkk


L'éditeur de la Maison d'édition belge, Ragip Zarakolu, a été arrêté le 28 octobre par la police turque en même temps que 41 autres personnes, pour ses liens présumés avec le KCK (l'Union des communautés du Kurdistan), considérée par les autorités comme proche du PKK.


 

L'opération de police s'est faite au titre de la loi anti-terreur et ce qui semble apparenté à une répression endurcie contre les intellectuelles par le gouvernement d'Erdogan, alors que la professeure  Busra Ersanli, experte en droit constitutionnel et membre du Parti pour la paix et la démocratie (BDP), fait partie des inculpés.  

 

Selon le collectif van, le tribunal d'Istanbul a décidé hier l'emprisonnement de 23 des personnes arrêtées, dont l'éditeur, qui fait déjà face à de nombreuses judiciaires pour la publication de livres sur l'oppression des minorités nationales et sur le génocide des Arméniens.

 

Ces arrestations ont provoqué la colère de nombreuses ONG, dont RSF qui condamne une utilisation abusive de la loi antiterroriste turque.

 

Un très mauvais signe pour la démocratie turque, alors que le nouveau gouvernement tunisien se réclame de son modèle.

 

Zarakalou avait déjà été arrêté pour insulte à la Turquie, en juin 2008.