L'édition américaine demande à Obama de lever l'embargo contre Cuba

Antoine Oury - 11.03.2016

Edition - International - embargo Cuba édition - embargo Cuba Obama - Cuba édition États-Unis


L'embargo des États-Unis contre Cuba a déjà plus d'un demi-siècle : mis en place en 1962 suite à des nationalisations cubaines qui ont exproprié des sociétés américaines, l'embargo financier et commercial pourrait toutefois être levé suite à un réchauffement des relations entre les deux pays. L'édition américaine publie un courrier et une pétition pour pousser le Président Barack Obama à lever l'embargo.

 

southern most point.

Key West, le territoire américain le plus proche de Cuba (clarkmaxwell, CC BY-NC-ND 2.0)

 

 

On comprend assez facilement ce qui peut motiver l'édition américaine à réclamer la levée de l'embargo : Cuba est un territoire proche, et un marché encore plus proche, dont il est dommage de se priver. Les éditeurs ne sont d'ailleurs pas les seuls : dès l'annonce d'une possible levée de l'embargo en 2017, Amazon avait mis en place une fonctionnalité « Ship to Cuba », « Envoyer à Cuba », qui n'était toutefois pas — encore — fonctionnelle.

 

Publishers Weekly, très actif dans cette campagne pour lever l'embargo, rapporte qu'une délégation de 40 maisons d'édition américaines s'est rendue à Cuba en février dernier pour rencontrer leurs homologues cubains à La Havane, pendant deux jours. Bien évidemment, le centre des discussions était la collaboration culturelle et économique qu'il était possible d'envisager entre les deux industries.

 

La délégation américaine était également composée d'agents, de distributeurs, de consultants et de libraires indépendants. Côté cubain, on comptait notamment l'Institut du Livre cubain, le ministère de la Culture, l'Association des auteurs cubains, ainsi que des universitaires et des étudiants.

 

Suite à ces rencontres, les acteurs de l'industrie de l'édition américaine se sont entendus pour envoyer un courrier à Barack Obama et le Congrès américain pour demander solennellement la levée de l'embargo contre Cuba.

 

Dans ce courrier, plusieurs points sont mentionnés :

 

  • Nous demandons au Congrès et au président de lever l'embargo commercial contre Cuba relatif à la production, la distribution et la vente de livres et de matériel pédagogique.
  • L'embargo commercial américain blesse le monde du livre et constitue un obstacle à l'idéal américain de libre expression.
  • Les livres sont les vecteurs d'une meilleure compréhension entre les cultures, du développement économique, de la liberté d'expression et d'évolutions sociales positives.
  • Cuba dispose d'une tradition littéraire riche et puissante, capable d'apporter beaucoup à la culture du livre.
  • Le taux d'alphabétisation des adultes est parmi les plus élevés du monde — proche de 100 %.
  • Des opportunités commerciales existent entre les milieux de l'édition américain et cubain, au profit des lecteurs et des auteurs du monde entier.
  • L'édition américaine est prête à aider l'édition cubaine et les auteurs cubains à s'exporter dans le monde, et à aider la population cubaine à accéder largement à la diversité des livres publiés par les éditeurs américains.

 

 

On retrouve parmi les signataires les PDG de grands groupes d'édition américains, dont Hachette Book Group, Penguin Random House et Simon & Schuster.

 

Parallèlement à cette lettre ouverte du milieu de l'édition, une pétition pour le grand public est également en ligne.