L'édition aux États-Unis : bilan globablement positif

Clément Solym - 25.05.2011

Edition - Société - edition - industrie - secteur


Ah, la lecture, placée au centre de la Book Expo America, qui vient de passer brillamment sa première journée. Cette Grand Messe du livre, tournée assez nettement vers les professionnels vient de livrer une première étude, BookStats.

Résultant de l'accord entre l'Association of American Publishers et le Book Industry Stuy Group, celle-ci sera présentée dans son intégralité en juillet prochain. Elle embrasse près de 1100 maisons d'édition du territoire, depuis les grosses machines qui génèrent plus de 500 millions $ de ventes, jusqu'aux plus petites.


Et la tendance globale est que ces trois dernières années connaissance une croissance nette, avec un pourcentage globalement positif pour le lecteur de l'édition.

« Nous sommes aussi un secteur qui connaît des mouvements tectoniques, et qui continue de grandir. Il y a beaucoup d'industries, la musique en est un, qui ne seraient pas en mesure de vous en dire autant », explique Kelly Gallagher, vice-présidente du pôle édition chez RR Bowker.

Plus de 50 % des éditeurs consultés pour les besoins de l'étude assurent avoir une activité en croissance, avec, sans surprise, des marchés comme le hardcover et softcover qui sont en baisse, alors que le livre numérique et l'application connaissent, eux, une belle envolée.

On découvrira même que la librairie indépendante ne va pas si mal que cela, avec des baisses, légères, mais pas de gouffres, et même une certaine stabilité, alors que les chaînes, pour leur part, souffrent d'une baisse manifeste des ventes.