medias

L’édition britannique encore en manque de diversité en 2019

Clara Vincent - 24.01.2020

Edition - International - Edition Royaume-Uni - Publisher Association - diversité inclusion édition


Pour la troisième année consécutive, l'association des éditeurs du Royaume-Uni, la Publisher Association, vient de dévoiler son rapport sur l'inclusion et la diversité dans le secteur de l’édition britannique. Selon les résultats de l’enquête, le secteur connait une amélioration en termes d’inclusion mais accuse encore d’un manque de diversité en termes de représentativité régionale et vis-à-vis des communautés ethniques. 
 
Ahmed Alkaisi - (CC BY 2.0)

Menée sur un total de 57 maisons d’édition, de taille et de spécialisation variées, l’enquête a récolté les avis de 12 702 employés. The publisher association précise toutefois que toutes les personnes n’ont pas répondu de manière égale à toutes les questions.  

Les résultats obtenus ont été mis en perspective avec les premières conclusions établies lors de la première étude effectuée en 2017. L’association s’était alors engagée à mener une enquête annuelle sur le secteur de l’édition afin de favoriser l’inclusion, et que le profil des personnes travaillant dans l’édition soit davantage représentatif de la diversité de la population britannique. 
 
L’enquête est segmentée en 10 points, comprenant, entre autres, les questions du genre, de l’appartenance ethnique et religieuse, l’orientation sexuelle, le handicap, la situation familiale ou encore le parcours de formation.   

En 2017, les premiers résultats avaient révélé que les femmes occupaient 49 % des postes de direction, et 41 % pour les plus hauts postes à responsabilité. Les employés noirs, asiatiques ou appartenant à des minorités ethniques étaient quant à eux représentés à hauteur de 13 % sur l’ensemble du secteur.

Deux objectifs avaient alors été fixés par l’Association : que les femmes atteignent les 50 % de représentation sur l’ensemble des échelons de postes de direction, et que les personnes issues de minorités ethniques soient représentées à au moins 15 %. 
 

Un bon niveau d'inclusion


Les conclusions obtenues sur l’année 2019 montrent qu’un seul de ces deux objectifs a été atteint. En effet, en 2019, 55 % des postes de direction et 53 % de ceux à plus haute responsabilité étaient occupés par des femmes . Une représentativité élevée du côté des personnes identifiées comme LGBT a également été observée, puisque 10,3 % des répondants se sont déclarées LGBT, ce qui est plus que la population britannique, qui en compte 2 %, selon les chiffres de l’association.

Pour ce qui est des minorités ethniques, l'objectif des 15% n'a pas été atteint. En revanche, elles étaient représentées à 13 % pour l'année 2019, ce qui est plus comparé à l’année précédente, où les répondants à l'enquête ne dépassaient pas les 11,6 % .
Avec un nombre de répondants comprenant 12 702 personnes, la Publisher Association précise que l’ampleur de son étude s’est ainsi étendue depuis 2018, avec une augmentation de 97,5 % de la taille de l'enquête. « L’enquête de cette année nous fournit les données les plus complètes sur la diversité et l’inclusion dans l’édition britannique qui n’ont jamais été recueillies. Il est encourageant de voir qu’un si grand nombre de personnes participent actuellement, ce qui indique une culture croissante de partage des informations sur la main-d’œuvre au bénéfice de l’industrie dans son ensemble », a indiqué Stephen Lotinga, PDG de la Publishers Association dans le communiqué.
 

Mettre davantage l'accent sur la diversité régionale en 2020


Au vu de ces résultats, la Publisher association entend poursuivre son engagement en faveur de l’inclusion. Pour 2020, elle indique toutefois vouloir mettre davantage l’accent sur la diversité régionale, en plus de prolonger son attention portée sur le recrutement des personnes issues de minorités ethniques. 

En effet, lors de cette enquête l’association a par exemple montré que le nord-est de l’Angleterre avait la représentation la plus faible de toutes les régions anglaises, avec seulement 1,2 % des répondants, contre 26,1 % pour le sud-est de l’Angleterre. 

« Encore une fois, alors que les données de l’enquête montrent des avancées positives, elles mettent également en évidence les domaines où nous devons nous améliorer, afin de rendre l'édition aussi inclusive que possible et de veiller à ce que l’industrie attire et retienne des talents divers. Il y a une énorme quantité de travail précieux en cours dans l’édition qui va dans le sens du changement  », s'est réjoui Stephen Lotinga. 

Plus d'informations à cette adresse
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.