L'éditrice de quatre prix Nobel retrouve son poste après son renvoi

Clément Solym - 08.01.2009

Edition - Société - editrice - prix - Nobel


Parmi les auteurs qu'elle a publiés durant son passage à la direction de Houghton Mifflin Harcourt, on compte Günter Grass, Umberto Eco, José Saramago, Amos Oz ou encore Wislawa Szymborska. Autrement dit, du joli monde. Et le mois dernier, embarqué dans ses coupes budgétaires, l'éditeur a licencié Drenka Willen, ainsi qu'une femme enceinte de sept mois et une autre en congé maternité.

Drenka, qui travaillait dans la maison depuis 1960 avait été choquée de ces licenciements et aujourd'hui, à 79 ans, elle a reçu le soutien de Günter Grass, en remerciement de son travail. Ce dernier a en effet rédigé une lettre, cosignée par d'autres auteurs, dans laquelle il demandait pourquoi on l'avait renvoyée.

Tony Lucki, directeur du groupe a pris connaissance de la lettre, et si l'on ignore son poids dans sa décision, il a convenu qu'il valait mieux reprendre Mme Willen à son service. Mais le fait qu'elle soit ainsi réintégrée dans l'équipe n'a pas manqué de « couper le souffle » à certains, épatés de voir un si rapide retour, après moins d'un mois de renvoi.

Elle travaillera cependant à son domicile ces prochains mois, avec une première mission : la réédition de The Tin Drum, de Günter Grass, pour le 50e anniversaire du livre, justement