L'Éducation nationale devrait perdre 16 000 postes en 2010

Clément Solym - 01.10.2009

Edition - Société - éducation - nationale - suppresions


Le projet de loi de finance de 2010 a été présenté hier au conseil des ministres, révèle l'AFP. Il prévoit la suppression de 33 749 fonctionnaires en équivalent temps plein.

Dans le texte de ce projet il est rappelé que la loi de finance de 2008 avait « programmé une accélération des réductions d'effectifs, avec la suppression de près de 23.000 équivalents temps plein, et en 2009 un peu plus de 30.600 départs ne sont pas remplacés ». Il s'agit donc de la continuité de cette politique.

Le ministère le plus touché par la réduction d'effectifs en 2010 sera celui de l'Éducation nationale avec 16 000 suppressions de postes (ce chiffre avait déjà été avancé en juin dernier). Viennent ensuite les ministères de la Défense (8 250 postes en moins) et de l'Intérieur (3 450 postes en moins).

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ne connaîtra pas de suppression, et les ministères de la Justice et des libertés et du Premier ministre gagneront respectivement 400 et 69 postes.