L'Education nationale supprime Tous à poil! des outils pédagogiques

Clément Solym - 14.02.2014

Edition - Société - Vincent Peillon - Tous à poil! - Education nationale


Mais que s'est-il passé ? Le Lab Europe 1 vient de dévoiler que la polémique déclenchée par Jean-François Copé a porté ses fruits, jusqu'au plus haut. Le site ABCD de l'égalité, qui recense la liste des outils pédagogiques destinés à « aborder l'éducation à l'égalité filles-garçons dans tous les domaines d'enseignement », s'est ainsi corrigé. Il présente des ressources à télécharger, des outils complémentaires, bref, de quoi aborder sereinement la question. 

 

 

 

 

Mais depuis ce début de semaine et les attaques du président de l'UMP, le livre est Tous à poil!, est balloté, chahuté de toutes parts. Sylvie Garcia l'éditrice, assure qu'une réimpression pour 2000 exemplaires a été prévue, et que le nombre de ventes devrait, pour son livre, devrait atteindre les 5000 exemplaires. Cela ne fera pas déborder la marmite des Éditions du Rouergue, mais c'est toujours appréciable. 

 

Sauf que le livre, qui comptait donc parmi les ressources pédagogiques de l'ABCD, avec une invitation à s'en servir dans les classes de maternelles et de primaire, vient de disparaître. Originellement, le livre comptait parmi les Séquences ABCD à télécharger, mais ne se retrouve plus aujourd'hui que dans les Ressources complémentaires. 

 

Un désaveu ? Pire : le cabinet de Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, explique que ce choix doit rectifier une présentation qui était susceptible d'induire en erreur. « Manifestement, on a vu à travers les polémiques une ambiguïté entre les ressources complémentaires et les ABCD de l'égalité. L'Éducation nationale, le ministère des Droits des femmes et le Centre national de documentation pédagogique - qui sont pilotes sur le projet - on voulu clarifier les statuts et bien montrer qu'il y avait deux niveaux de ressources. »

 

Autrement dit, après avoir apporté son soutien à l'ouvrage, du bout des lèvres, le ministre décide de mettre un peu plus de distance encore entre le titre, et la liste des 92 albums jeunesse que l'Atelier des Merveilles, association située en Ardèche, a réalisée avec des familles, depuis 2009. 

 

Vincent Peillon avait déclaré combien le choix des livres n'était pas opéré directement par son ministère :

Il y a un livre recommandé par une association de lecture de la Drôme et de l'Ardèche, dans une liste d'une centaine d'ouvrages pour enfants qui existe depuis des années. (...) 

Il y a beaucoup de parents dans cette association. (...) 

Ce sont des associations qui justement cherchent à développer la lecture, font un travail avec les enfants et les parents et recommandent un certain nombre d'ouvrages. 

Ces livres sont des livres d'éditeur dont on peut faire un usage pédagogique, ensuite c'est au libre choix des enseignants de le faire ou pas.

C'est bien, c'est bien… Dans tous les cas, voici la liste à recommander :