L'enseigne de jouets La Grande Récré va vers un redressement judiciaire

Clément Solym - 06.03.2018

Edition - Economie - enseigne grande récré - redressement judiciaire commerce - concurrence amazon internet


Choc au sortir de Noël : la chaîne de boutiques La Grande Récré vient de fermer ses portes. C’est le redressement judiciaire qui se profile pour l’entreprise et ses 1600 salariés. Le tribunal de Commerce de Paris devrait recevoir la demande de placement prochainement.

 



 

Le Figaro fait état de cette situation délicate : sur 2017, les ventes ont perdu 0,8 %, pour un résultat de 3,4 milliards €. Mais la concurrence avec les acteurs en ligne – Amazon en tête de file – aura posé plus de problèmes que d’ordinaire. 

 

Sur la seule période de Noël, l’enseigne a perdu 5,6 % de chiffre d’affaires. 

 

Dans une note interne consultée par nos confrères, les dirigeants expliquent : « Le marché du jouet a connu l’an passé une contre-performance notable qui a eu un impact fort sur la trésorerie du groupe. Inattendue et imprévisible, la baisse du chiffre d’affaires a eu pour conséquence la dégradation de la situation de trésorerie, que des négociations avec les partenaires financiers n’ont pas permis de solutionner. »

 

Les 252 boutiques ne sont pas parvenues à remonter la pente, souffrant du manque d’actif, d’une part, et de ce que les engagements vis-à-vis du résultat opérationnel n’ont pas pu être tenus. Entre l’automne 2015 et aujourd’hui, 50 boutiques avaient pourtant été fermées ainsi qu’une centaine de licenciements effectués.

 

Reste à attendre le redressement, donc, avec une dette de 100 millions € à supporter. Notons qu’outre-Atlantique, la grande chaîne Toys’R’Us est également en faillite, et s’est vue contrainte de pratiquer des promotions à outrance pour tenir. 

 

La Grande Récré n’était pas un partenaire essentiel dans l’industrie du livre, réunissant avant tout des ouvrages pour les enfants – premières histoires, albums illustrés ou livres d’activités. L’espace librairie, baptisé Lire & Grandir, réunissait des activités éducatives et créatives pour les petits. Ces lieux furent ouverts à partir de 2006. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.