L'espion du président : une attaque en règle de Bernard Squarcini

Clément Solym - 19.01.2012

Edition - Société - bernard - Squarcini - espion


Bernard Squarcini, chef de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) en prend pour son grade dans le dernier livre des journalistes Olivia Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé, rapporte l'AFP.

 

A lire L'espion du président (Robert Laffont), M. Squarcini, mis en examen en octobre 2011 par la juge Sylvia Zimmermann dans l'affaire des fadettes, serait un adepte des coups tordus en tous genres. Aux dires des journalistes, il aurait même créé au profit de l'Elysée un groupe d'opérations spéciales capable de pénétrer en tous lieux.

 

Selon les auteurs de l'ouvrage, M. Squarcini ne serait à son poste que pour mieux servir les intérêts du président de la République. Interrogé, le chef de la DCRI n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes qui, eux, s'appuient sur de nombreux témoignages mais qui restent anonymes.