L'évaluation des enseignants, le nouveau dossier abordé par Chatel

Clément Solym - 01.04.2010

Edition - Société - évaluation - enseignants - Chatel


Jusqu’à présent Luc Chatel tient ses promesses. Ex-DRH au sein du groupe L’Oréal, c’est bien pour faire un travail répondant à son expérience qu’il a été nommé en remplacement de Xavier Darcos...Nicolas Sarkozy ne pouvait pas attendre mieux de lui...

S’attaquant tour à tour au problème de la gestion du personnel dédié au remplacement des profs absents, à la revalorisation salariale partielle, il vient annoncer à présent qu’il va faire du ménage au niveau de l’évaluation desdits enseignants.

Alors qu’il recevait mardi des syndicats plutôt remontés suite à l’annonce d’une revalorisation salariale ne touchant qu’un quart des enseignants, le ministre s’est montré plutôt serein. Il a lâché qu’il serait peut-être possible, en 2011, de revaloriser également les enseignants totalisant huit ou dix ans d’ancienneté.

Mais c’est surtout pour annoncer aux syndicats qu’il allait s’attaquer à la réforme de l’actuel système d’évaluation des enseignants que Luc Chatel avait organisé cette petite réunion. Qui va en avoir la charge ? Josette Théophile. Une experte en matière de gestion du personnel. Il faut savoir qu’elle exerçait auparavant ses missions de DRH au sein de la RATP. C'est à ce titre qu'elle a même reçu une distinction de poids, en étant élue "DRH de l'année 2008"!

Devenue directrice des ressources humaines au ministère de l’Education nationale, Josette Théophile va s’occuper du « grand chantier » de l’évaluation des enseignants en 2010 et 2011. Elle propose une révision des critères afin qu’on puisse obtenir un meilleur « reflet de l'investissement des enseignants », a-t-elle précisée.