L'ex-assistante de JK Rowling condamnée à lui rembourser 19 000 £

Camille Cado - 05.04.2019

Edition - Justice - JK Rowling ex assistante - Amanda Donaldson condamnation - achats frauduleux Donaldson


L’ancienne assistante personnelle de JK Rowling, Amanda Donaldson, a été condamnée à rembourser 18.734 £ à l’auteure de la saga Harry Potter, après avoir utilisé « frauduleusement » ses cartes de crédit en son nom, pendant 3 ans. Ou comment la Justice vient de lancer un oculus reparo...


J.K. Rowling (Percy - CC BY-SA 3.0)
 

C’est sous son nom de femme mariée, Joanne Murray, que la célèbre romancière a poursuivi son ancienne assistante personnelle pour avoir utilisé ses cartes de crédit entre 2014 et 2017. 

Amanda Donaldson aurait en effet dépensé plus de 3000 £ à Molton Brown, 1619 £ dans les cafés Starbucks et Costa, 823 £ dans des pâtisseries de luxe et 2219 £ dans des magasins Paper Tiger. Le juge du tribunal d’Airdrie en Écosse a ajouté qu’elle avait aussi retiré 1500 £ en espèces, obtenu des devises étrangères à la hauteur de 7742 £ et, enfin, qu’elle avait acheté des produits Harry Potter pour une valeur totale de 3213 £.
 

Des arguments “invraisemblables


Donaldson, qui a travaillé pour JK Rowling de février 2014 jusqu’à son licenciement en avril 2017, a insisté devant le tribunal sur son innocence, assurant que toutes ces dépenses avaient été préalablement approuvées par son employeur. Par exemple, elle a affirmé avoir dépensé 3629 £ dans des articles de toilette Molton Brown à la demande de JK Rowling.

Une déclaration que la célèbre romancière dément, puisqu’elle détestait leurs articles, les trouvant trop parfumés et précisant que son mari, Neil Michael Murray, y est allergique.

Le juge Derek O’Carroll a déclaré que l’ancienne assistante personnelle avait utilisé cet argent de manière frauduleuse et la condamne à rembourser 18.734 £. Amanda Donaldson devra aussi verser 8 % de dommages-intérêts. Il a ajouté que l’accusée s’était « montrée capable d’agir de manière totalement malhonnête », et que « certains de ses arguments étaient complètement invraisemblables, voire étranges ».

Par exemple, Amanda Donaldson avait offert à son employeur un petit carnet comme cadeau de Noël. Une charmante initiative, enfin, jusqu’à ce que JK Rowling apprenne que cette dépense avait été faite avec l’une de ses cartes de crédit... 

Allana Turley, représentante de Mme Donaldson, a déclaré que sa cliente n’avait jamais eu l’intention de tromper son employeur et que toutes ses dépenses avaient été autorisées. 

L’ex-assistante personnelle a reconnu avoir peut-être commis des « erreurs » sur certains achats, mais que son travail consistait aussi à acheter des cadeaux pour la famille, le personnel, les amies de Rowling. Ainsi, elle avait dépensé plus de 1000 £ en diffuseurs d’encens pour le bureau, les toilettes et les couloirs. Elle a également expliqué que les 1636 £ dépensées à Starbucks et à Costa n’étaient pas pour son usage personnel, mais pour les réunions que son employeur organisait. 
 

Des arguments loin d’être convaincants pour le sheriff du tribunal d’Airdrie : « C’est assez comique que l’accusée suggère que toutes ces choses aient été achetées pour son employeur, comme si elle savait mieux qu’elle ce dont elle avait besoin. »

JK Rowling a annoncé qu'elle avait l'intention de faire don de cet argent à Lumos, son association caritative. 


Via The Independent, The Guardian



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.