L'ex-directeur d'Amazon Mexique suspecté du meurtre de sa femme

Nicolas Gary - 29.11.2019

Edition - International - Amazon Mexique - féminicide Mexique - Amazon meurtre


Abril Pérez Sagaón avait accusé de tentative de meurtre son époux en janvier dernier, mais un juge l’avait alors relaxé. Cette femme a pourtant été abattue, alors qu’elle se trouvait dans sa voiture, de deux coups de feu, alors qu’elle voyageait avec ses enfants. Les violences faites aux femmes, au Mexique, n’en finissent plus de déferler dans la presse.



 

Aujourd’hui directeur d’Elektra, sorte de Darty mexicain, Juan Carlos García fut durant plusieurs années le CEO de la filiale mexicaine d’Amazon. Il devient le principal suspect dans cette affaire, suite à la tentative de meurtre survenue en janvier dernier. 

Selon l’Observatoire des féminicides au Mexique 2833 femmes ont été assassinées cette année, contre 3662 en 2018, qui affichait déjà 400 cas de plus que l’année précédente. 

La libération de Juan Carlos fait aujourd’hui scandale. D’autant plus que le juge qui avait obtenu sa relaxe est connu pour avoir libéré un médecin accusé d’avoir violé une patiente en 2019. Pour le viol, la justice l’avait blanchi, tout en reconnaissant des abus sexuels — pour lesquels il n’existe pas de peine de prison au Mexique. 

À cette heure, les autorités mexicaines sont à la recherche de l’ex-mari de la victime, considéré comme principal suspect de ce crime.

Après 11 mois de batailles juridiques contre son ex-mari et agresseur, elle avait fini par obtenir la garde de ses trois enfants — tout en tentant de démontrer qu’il avait tenté de la tuer. Elle-même avait quitté Mexico pour fuir la violence de son ex-époux : le témoignage de leur fils aîné qui avait assisté à la scène n’aura pas suffi à convaincre la justice.  


via El Pais


Commentaires
Le lien avec l'actualité littéraire m'échappe.
Alberto, ne vous en déplaise le lien existe bel et bien.
Marie, éclairez-nous, où est ce lien ? Pas Amazon, tout de même ?
Lien littéraire ou pas, 2833 femmes tuées depuis le début de l'année au Mexique, plus de 135 en France; le féminicide ne s'ignore pas. Arrêtons de tuer les femmes. Rendons justice à celles dont le meurtre aurait dû être évité.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.