L’ex-éditrice Teresa Cremisi, nouvelle présidente de l’Avance sur recettes

Julie Torterolo - 09.12.2015

Edition - Société - Teresa Cremisi avance sur recettes - éditrice centre Cinéma - Paul Otchakovsky-Laurens CNC


Comme à son habitude, la commission de l’Avance sur recettes va mettre une fois de plus à sa présidence une personnalité du monde de l’édition. En janvier, Teresa Cremisi, ancienne PDG de Flammarion, prendra ainsi la place de Serge Toubiana, directeur de la Cinémathèque française et actuel président de l'Avance sur recettes.

 

Teresa Cremisi, entourée par Michel-Édouard Leclerc, Karine Papillaud et Paul Colize, accepte le Prix Landerneau Polar 2015 au nom de Fred Vargas, lauréate

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Avant Teresa Cremisi, ce sont notamment les éditeurs Christian Bourgois, Claude Durand, Paul Otchakovsky-Laurens qui se sont succédé à la tête de la commission de l’Avance sur recettes, souligne Télérama. Créée au sein du Centre National du Cinéma et de l’image animée, l’Avance sur recettes a pour but d’encourager la création cinématographique en versant plusieurs millions d’euros chaque année à des œuvres cinématographiques. 

 

À partir de janvier 2016, ce sera ainsi au tour de l’éditrice franco-italienne, Teresa Cremisi, de diriger cette commission de près de 40 ans, pour un mandat d'un an renouvelable. Ancienne directrice de Flammarion, elle s’est occupée de grands noms tels que Michel Houellebecq, Christine Angot ou encore Michel Onfray. 

 

Contactée par Télérama, l’éditrice et auteure de La Triomphante, a estimé qu’il était trop tôt pour s’exprimer à ce sujet. Quant à ses goûts cinématographiques, Teresa Cremisi a tout de même souligné que « Fellini a marqué (son) enfance ». 

 

 


Pour approfondir

Editeur : Des équateurs
Genre : litterature...
Total pages : 208
Traducteur :
ISBN : 9782849904077

La triomphante

de Teresa Cremisi

" Longtemps je n'avais pas compris que le fait d'être une femme était comme on dit un handicap ; je ne m'étais nullement attardée sur l'évidence qu'il était difficile d'envisager un destin à la Lawrence d'Arabie en étant de sexe féminin. Je n'avais d'ailleurs eu aucune alerte à ce sujet. Mes parents ayant oublié de m'interdire quoi que ce soit, je n'avais jamais de ma vie entendu dire que je ne pouvais pas entreprendre quelque chose parce que j'étais une fille. " La Triomphante est le portrait d'une aventurière : l'odyssée

J'achète ce livre grand format à 17 €