L'ex maison de l'auteur Thomas Mann en passe d'être détruite ?

Orianne Vialo - 19.08.2016

Edition - Société - démolition maison Thomas Mann - Thomas Mann maison Etats-Unis - destruction maison Thomas Mann


Thomas Mann écrivain allemand prix Nobel de littérature en 1929, était considéré comme l’une des figures les plus éminentes de la littérature européenne de son époque. Auteur de nouvelles, de romans et d’essais, il a, entre autres, écrit Der Zauberberg (trad. française de Maurice Betz, aux éditions Fayard en 1931 sous le titre La Montagne Magique). Aujourd’hui, son ancienne maison située à Pacific Palisades, un quartier de Los Angeles (États-Unis), est menacée de démolition si elle ne trouve pas rapidement preneur. 

 

Thomas Mann en 1937 (Domaine public)

 

 

 

Thomas Mann quitte l'Allemagne pour la Suisse en 1933. Déchu de sa nationalité allemande en 1936, il s'envole pour les États-Unis en 1938. Il vit dans un premier temps à Priceton. En 1940, il achète le terrain situé au 1550 San Remo Drive, à Pacific Palisades. Il y fait construire sa maison en 1941, et y vit de 1942 à 1952. C’est dans cette demeure située à non loin de la plage de Palisades que Thomas Mann y a écrit son ouvrage Doctor Faustus (Le Docteur Faustus, trad. française de Louise Servicen, aux éditions Albin Michel en 1983).

 

Il aimait faire preuve de décadence dans ses ouvrages, où il faisait souvent appel aux domaines de la politique, de l’analyse de la littérature, de l’histoire et de la philosophie pour représenter toute une période temporelle et ses décadences. Il a aussi écrit Lotte in Weimar (Charlotte à Weimar, trad. française de Louise Servicen, publié aux éditions Gallimard en 1945). 

 

En 1944, l’auteur écrivait à Edvard Benes, le président en exil de la Tchécoslovaquie : « Je ne pense pas que je vais renonce à la maison que j’ai construite près du Pacifique. J’ai vraiment commencé à l’aimer et elle est très favorable à mon travail ». Pourtant, il vend la bâtisse de 489 m2 en 1952 à l'avocat, Chester Lappen pour la somme de 50.000 $. À la suite de quoi, l’écrivain s’est installé à Zurich avec sa femme, où il est mort en 1955. 

 

Chester et Jon Lappen ont vécu durant toutes ces années dans l’ancienne demeure de Mann, et en 2010, à la mort de Chester Lappen, la maison est restée dans la famille. 

 

Mise en location en décembre 2011, elle a finalement été mise en vente le 11 mai dernier pour la somme de 17,995 millions $. Le 20 juin dernier, elle a été réévaluée à 14,995 millions $, ce qui représente une chute de son prix de vente de 16,7 %.

 

 

 

Sur l’annonce immobilière, elle est présentée aux acheteurs comme une exclusivité, puisqu’elle est mise en vente pour la première fois depuis près de 65 ans. Cependant, la maison a moins de valeur que le terrain. C’est pour cette raison que l’annonce propose aux futurs acheteurs « créez votre bien de rêve ou reconstruisez et élargissez la maison existante ». 

 

Cependant, cette proposition a provoqué un véritable tollé en Allemagne, où Mann a très bonne réputation. Jürgen Kaumkötter, un conservateur d’art, a proposé que le gouvernement allemand rachète la maison et la finance comme étant une retraite d’écrivains, avec la Villa Aurora, l'ancienne maison de l'écrivain Lion Feuchtwanger, également située à Pacific Palisades.