L'extrême-droite allemande, AfD, distribue un livre de coloriage raciste

Victor De Sepausy - 21.02.2020

Edition - International - allemagne livre coloriage - racisme expression politique - Alternative Allemagne racisme


Alternative pour l’Allemagne est un parti monté le 6 février 2013, et officialisé le 14 avril à Berlin. Alternative für Deutschland, AfD, dans la langue de Goethe, se présente comme une branche de la droite plutôt radicale : eurosceptique, anti-immigration, anti-islam, anti-avortement, le parti est aussi tristement connu pour avoir promu des idées néonazies…


 

La popularité en Europe des voix d’extrême droite inquiète, à plus d’un titre. Les moyens déployés ne sont pas moins préoccupants : AfD a décidé de passer par la diffusion d’un livre de coloriage, dont le racisme ne fait aucun doute. Au point que des membres du parti font désormais l’objet d’une enquête. 
 

La satire qui repousse


Drapé dans une dignité virginale, le groupe parlementaire rejette farouchement les critiques, perçues comme « une attaque contre la liberté de créer et la satire ». Commode. Sauf qu’AfD est à ce jour le plus grand parti d’opposition dans le pays, ayant conquis une large part d’électorat au cours des dernières années. 

Il compte actuellement 89 sièges au Bundestag, le Parlement allemand, sur 709… Et dans les territoires de l’ex-RDA, il est considéré comme l’un des plus forts politiquement. 

Et dans le même temps, les positions sur l’immigration, la liberté d’expression et celle de la presse vont à contre-courant des arguments ici invoqués. 

Dans l’ouvrage à colorier, plusieurs dessins mettent mal à l’aise : des caricatures d’hommes et de femmes brandissant des fusils, et ralliés manifestement sous un drapeau turc. On trouve aussi des femmes portant une burqa dans une piscine. Et un couteau qui pointe explicitement dans leur direction. 

Intitulé Rhénanie du Nord-Westphalie à colorier, il a manifestement été distribué à l’occasion d’un meeting qui se déroulait ce 15 février, à Krefeld. Un ouvrage qui s’apparenterait « à de la propagande fasciste » assure un témoin, présent lors de cette conférence.

Le parlement de Rhénanie, saisi, a décidé d’ouvrir une enquête pour définir sur la distribution du livre ne s’est pas opérée avec un détournement de fonds publics. 
 

Liberté, j'écris ton nom...


« Lorsque des extrémistes antifa attaquent la liberté artistique, il ne peut y avoir qu’une seule réponse : nous allons augmenter le nombre d’exemplaires », a par ailleurs riposté Markus Wagner, le leader de l’AfD, face aux critiques de la gauche.

<

>


Pourtant, ce même Wagner a fait marche arrière et son groupe parlementaire a présenté des excuses au diffuseur. Selon une communication, les dessins dans leur ensemble sont irréprochables, mais certains présenteraient quelques défauts. Et ne refléteraient évidemment pas les croyances profondes de l’AfD. 

Représenter des personnes avec des lèvres épaisses et des os dans les cheveux serait une forme de satire, « sur la situation du pays ». Mais pas du tout une forme d’expression raciste, incitant à la haine avec des clichés méprisants… De même, dénigrer les populations noires et musulmanes relèverait de la création artistique.

Wagner a tout de même nuancé : « Mon estimation était erronée : le livre n’aurait pas dû être publié sous cette forme. » Comprendre : l’ouvrage n’aurait pas dû être distribué publiquement lors de ce meeting. 

via BBC, DW


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.