L'heureux éditeur allemand qui avait acheté le polar de Rowling

Lauren Muyumba - 22.07.2013

Edition - International - Blanvalet - Droits allemands - J.K Rowling


The Cuckoo's Calling, de J.K Rowling n'a pa fini de créer des surprises. Le livre qui sortira en France chez Grasset en octobre prochain, est déjà sous l'aile de la maison d'édition allemande Blanvalet (filiale de Random House) depuis plusieurs mois. L'achat des droits du roman s'était effectué pour une contrepartie dérisoire, et les résultats financiers s'annoncent très prometteurs.

 

 

 J.K Rowling

Daniel Ogren_ CC-BY-2.0

 

 

Coup de bol énorme pour les éditions Blanvalet. La maison avait obtenu en février dernier les droits de publication de The Cuckoo's Calling, écrit par J.K Rowling sous le pseudonyme de Robert Galbraith. Maintenant que la véritable identité de l'auteure a été dévoilée, faisant le bonheur des fans, l'impact n'a pas été des moindres pour les éditeurs. Ceux qui pensaient parier sur le succès d'un inconnu se retrouvent en possession d'une opportunité en or.

 

La maison d'édition basée à Munich prend ainsi le relais pour publier un roman de J.K Rowling, après Hamburger Carlsen Verlag qui avait acquis les droits allemands pour la saga Harry Potter. Le total versé pour pouvoir publier le nouveau thriller d'environ 600 pages représente une somme en quatre chiffres. Autant dire trois fois rien, comparé aux habituels droits sur les livres de J.K Rowling qui se comptent plutôt en million d'euros.

 

« Je n'aurais jamais soupçonné qu'il s'agissait de Rowling », avoue Anja Franzen, l'éditrice de Blanvalet, à l'AFP. Les personnages du roman l'ont particulièrement attiré dès la première lecture. Défi relevé pour J.K Rowling qui souhaitait voir publier son livre pour sa qualité et son intérêt, et non pas pour son nom.

 

Pour commencer, 200 000 exemplaires vont paraître sous le titre allemand et être distribués en Europe. Publié également par  (filiale de Little Brown Book), 140 000 nouvelles impressions ont été réalisées le 19 juillet d'après The Bookseller. La bonne nouvelle arrive au bon moment pour les libraires: les vacances d'été engendrant généralement moins de ventes, The Cuckoo's Calling devrait remplacer le flop, par une vague déferlante.