L'histoire de la gifle prend fin... enfin

Clément Solym - 11.02.2008

Edition - Société - enseignant - gifle - relaxé


Le professeur de technologie d'un collège de Berlaimont, près de Maubeuge, est "relaxé". Il avait giflé un de ses élèves qui l’avait traité de « connard ». François Fillon lui avait même apporté son soutien. L’élève à l’origine de l’insulte a été exclu trois jours de son collège.

Le professeur, José Laboureur estime avoir été soutenu par sa hiérarchie. Le rectorat de Lille a infligé une sanction à l’enseignant. Mais ce dernier ne sera ni muté ni suspendu de ses fonctions. Doit-il cette rémission aux nombreuses interventions des syndicats et au soutien des professeurs, au travers des pétitions que cette affaire aura générées ?

Mercredi dernier, 150 personnes s’étaient rassemblées devant le collège Gilles-de-Chin pour montrer leur soutien au professeur. L’enseignant sera tout de même convoqué le 27 mars prochain au tribunal correctionnel d’Avesnes-sur-Helpe sous l’inculpation « violence aggravée sur mineur ».

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.